Bière bio à La Chouape

J’ai glissé un mot sur la nouvelle microbrasserie de mon patelin, qui a ouvert ses portes le 6 juin dernier, dans ce billet. J’y suis allée la veille de mon départ du Lac-St-Jean en compagnie de Jo, Nathalie et Martin, des amis de longue date. J’ai été agréablement surprise. 

 

D’abord, la déco. Relaxe, sans flafla. Beaucoup de goût. Je pourrais ajouter un tantinet branchouille, mais en conservant un côté rustique tout à fait charmant. Une petite terrasse permet de savourer sa bière tranquillement en regardant passer «la foule» (hi! hi!) sur le boulevard Sacré-Coeur. Ça contraste avec les tavernes de mononcles et les pseudo-clubs de la ville! Tout à fait le genre d’endroit où l’on a envie de se retrouver pour le 5 à 7. 

 

Jo, moi, Nathalie et Martin

 

«Le propriétaire, Louis Hébert, a gagné un concours pour les jeunes entrepreneurs», soulignent mes amis. J’apprends par la suite que le projet a en fait remporté plusieurs prix, dont PME Académie de la Chambre de commerce et d’industrie, auquel mes amis faisaient référence. Ce qui distingue vraiment La Chouape des autres microrasseries – toutes origines confondues – est l’utilisation d’orge bio cultivée par l’entreprise elle-même.

 

«La Chouape est un concept unique au Canada de production de malts et de bières de spécialités brassées selon des méthodes traditionnelles et avec des ingrédients biologiques de première qualité, résume un communiqué de LOJIQ (Les Offices jeunesse internationaux du Québec, qui a remis un prix à la PME lors du Concours québécois en entrepreneuriat, édition 2008). Malterie-brasserie artisanale en symbiose avec la ferme biologique, l’entreprise cultive ses propres ingrédients, un concept innovant dans la veine des vignobles, cidreries et fromageries fermières du Québec.»

 

Le but de Louis Hébert? Transformer la ferme familiale en ferme brassicole, mentionne Le Quotidien. Non filtrées et non pasteurisées, les produits de La Chouape ne contiennent pas d’agent de conservation.

 

Mais alors, elles goûtent quoi, ces bières? N’étant pas une amateure, j’ai bien aimé la blanche à cause de son goût citronné. Au menu pour le moment: La Blonde de l’autre, la Bière de blé aux agrumes (la mienne!), la Rousse amère et la Noire à l’avoine. Pour 8 $,  la «palette» permet de déguster les quatre. C’est ce qu’a choisi Joseph. Sa favorite? La rousse (mais c’est toujours celle qu’il préfère, peu importe le brasseur). L’entreprise compte embouteiller et distribuer ses premières bières d’ici la fin de l’été.

 

 

Ça fait un bien fou de voir autant de belles initiatives dans la région. St-Félicien manquait cruellement d’endroits pour les 20-35 ans. Disons qu’entre Le Richelieu et le Folie bar, les choix n’étaient pas très nombreux jusqu’à l’ouverture de L’Associé T et de La Chouape!

 

AJOUT 21 décembre: Le Quotidien m’apprend que deux des bières de La Chouape sont maintenant disponibles en bouteille!

Chapeau!

About these ads

Une réflexion sur “Bière bio à La Chouape

  1. Pingback: La Chouape en vidéo « Taxi-brousse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s