Ronds ronds macarons

20090304-162458-b

Ma chronique sur les macarons est en ligne sur Canoë! Pour vous mettre en appétit:

Exit les cupcakes qui faisaient frémir les papilles des gourmands depuis quelques années. Après le tout-Paris, le monde entier n’en a que pour les macarons. Bien que ces petits gâteaux d’origines italiennes fassent les délices des Français depuis le XVIe siècle, ils sont redevenus le chic du chic depuis deux décennies et ont connu un regain de popularité sans précédent ces dernières années. De passage en France, je me suis amusée à jouer les critiques culinaires d’un jour afin de déterminer où trouver les meilleurs. Oui je sais, dure dure, la vie de journaliste! 

Premier arrêt chez Pierre Hermé, rue Bonaparte, dans Saint-Germain-des-Prés. Même si la boutique est minuscule, elle est facile à repérer : les portes s’ouvrent et se ferment sans arrêt pour laisser circuler les gens qui ont tous ce même air d’enfant pris en flagrant délit de gourmandise. Et encore, j’ai de la chance : en ce mardi matin, personne ne fait la queue dehors comme c’est parfois le cas.  La suite ici!

Quelques photos en prime…

macarons5

Chez Pierre Hermé, rue Bonaparte

ph1

Macaron griffé

macaronsangelina5

Salon de thé Angelina (plutôt réputé pour son chocolat chaud)

laduree1

Ladurée, Champs-Élysées (une seule photo, me suis fais réprimander après avoir pris celle-ci...)

jap1

Japonaise croisée à la place Saint-Sulpice

À lire aussi: • Le saviez-vous? Paris en imagesUne journée en solo à ParisLe caveau Le Refuge des Pierres DoréesBalade à St-Jean-des-Vignes Avant/après • Vive la France • 24 heures en images • Péripéties aériennes

About these ads

11 réflexions sur “Ronds ronds macarons

  1. Hum, intéressant! Je dois t’avouer que pour ma part, les seuls macarons que j’ai mangé étaient québécois (au Salon du chocolat l’année dernière); j’avais de grandes attentes – on en entend tellement parlé – et finalement je n’avais pas trouvé ça particulièrement bon… c’est encourageant de savoir que je n’ai peut-être pas goûter à "the real thing"… Enfin, les cupcakes ont beaux être "out", j’aime encore mieux ça ;-)

  2. @Geneviève: Fermons les yeux… et imaginons le biscuit bien moelleux, la garniture onctueuse et le mariage des saveurs… Encore! Encore!

    @laderoutee: Je disais la même chose. J’adore les cupcakes. Je trouve toujours le goût des macarons quelconque. Les biscuits sont trop sec, les saveurs se ressemblent toutes… Mais je te jure que ceux de Pierre Hermé ont complètement changé ma perception!

  3. J’ai jamais pu accroché au cupcakes (qui me font trop penser au muffins), mais les macarons, hum, c’est une histoire plus sensuelle en mes sens. D’ailleurs après avoir vu la Marie Antoinette de Sofia Coppola comment résister au glamour? Après avoir lu ton texte, je découvre et rêve de gouter les macarons de Pierre Hermé…

  4. Les effluves de citron, de pamplemousse et de jasmin me reviennent – miam ! Et la dégust à la Place Saint-Sulpice, un classique ! Trop peu d’endroits à Mtl pour déguster ces jolis petit ronds ronds macarons… Merci pour les souvenirs ;)

  5. Pierre Hermé est un pur génie. Ses pâtisseries sont si somptueuses qu’elles touchent au divin. Tout ça me ferai presque devenir croyante. En tout cas, je voulais vous dire un ENORME merci pour la première photo: j’aime beaucoup ce vendeur. <3

  6. Pingback: Paris en pâtisseries | Taxi-brousse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s