Vivre à l’hôtel

chambre

Notre chambre de l'hôtel Listel

Je n’aurais jamais cru dire ça un jour. Moi, la backpacker qui aimait tant les auberges miteuses (pour la faune qu’on y croise… et je ne fais pas référence aux coquerelles! lol), me voici de plus en plus accro aux hôtels. J’aime tant la femme de ménage que le room service. L’aspect temporaire des lieux.

Vivre avec cette impression qu’on est en perpétuel transit, j’adore. L’anonymat, aussi. Pour moi, ça reste une forme de liberté. Par contre, je déteste le check-out à midi. Pour cette raison, je préfère nettement faire mon nid plusieurs jours au même endroit (aucun plaisir à boucler des valises!).

À Vancouver la semaine dernière, nous avons logé au Listel, sur la rue Robson, pendant huit jours. Pourquoi? Pur hasard. J’ai encore une fois réservé par l’entremise du site Hotwire.com. J’avais tout simplement sélectionné «4 étoiles» dans le quartier «West Vancouver». Prix affiché: 69$US/nuit.  Bien que l’hôtel me soit apparu davantage comme un 3 étoiles qu’un 4, sa situation géographique était parfaite. Nous n’avons pris aucun taxi, mis à part pour aller à l’aéroport, privilégiant les longues balades en poussette. Avant-hier, j’ai vu dans le newsletter de Hotwire.com que les nuitées dans un 5 étoiles du même quartier étaient vendues 70$ (une fois sur le site, le prix affiché était toutefois remonté à 84$, ce qui reste malgré tout une sacré bonne affaire!). Au moment où j’ai fait ma réservation, l’équivalent revenait à 114$. C’est toujours un coup de dés.

img_1917

Vivre à l’hôtel, donc. J’avais du mal à apprécier, il n’y a pas si longtemps. Je me rappelle que lors d’un voyage de presse à Hong Kong, j’avais trouvé le luxe de ma suite quasi-indécent. Je ressentais une sorte de malaise à vivre dans une chambre aussi grande que mon appartement de l’époque.

Peut-être l’âge. La maternité. Le fait de voyager de plus en plus pour le boulot et d’avoir la chance de loger dans des établissements magnifiques. Un peu tout ça, j’imagine. Chose certaine, je deviens de plus en plus douillette avec le temps. La backpacker s’est transformée sans trop s’en rendre compte en flashpacker. J’ai même troqué mon vieux sac à dos déglingué contre une valise zébrée! Mais pas question de choisir un clan pour autant.

Vous avez des tuyaux pour dénicher des aubaines (hôtels, billets d’avion, forfaits…)? Je veux les connaître! On en a jamais trop. Et moins ça coûte cher, plus on peut partir souvent! ;-)

AJOUT 15h50: Avis à ceux qui vont à Vancouver prochainement, les hôtels 5 étoiles viennent de rebaisser à 76$/nuit sur Hotwire.com!

About these ads

29 réflexions sur “Vivre à l’hôtel

  1. T’as pas un tou-ti peu la peur des bed bugs? Je ne peux m’empêcher de lever les draps et d’inspecter timidement les coins de matelas quand je voyage. J’ai tellement entendu d’histoires d’horreur, même à partir d’hôtels 4 ou 5 étoiles…

    Ceci étant dit, j’aime bien les hôtels moi aussi! Et je suis toujours ravie quand il n’y a pas de cadres affreux sur les murs! Difficile de trouver de l’art intéressant dans les hôtels, à moins d’y aller "boutique".

  2. @Martine: Ma phobie des «bed bugs» est assez récente. Après avoir booké au Listel, j’ai lu sur TripAdviser qu’une de leurs chambres en avait déjà eus. Je me suis rappelée du numéro au cas où… ;-) C’est ridicule parce que justement, si une chambre ne risque pas d’en avoir, c’est probablement celle-là après le passage des exterminateurs!

    En fait, ma vraie phobie est la mort. Je badtripe toujours à un moment ou à un autre à imaginer que quelqu’un s’est peut-être déjà suicidé ou s’est fait tuer là où je dors… Houaaaaaa!

  3. Moi aussi j’aime les hôtels de plus en plus. Mais je déteste les vieux hôtels ou môtels comme j’en ai eus à Paris et Shippagan. Je n’aime pas aussi l’aspect gaspillage avec les multiples petits contenants que l’on jette…
    Je m’ennuie de mon hôtel de Virginia Beach, son lit king face à l’océan. J’ai vécu l’un de mes rêves en vivant quelques jours au bord de l’océan…
    C’est bizarre car contrairement à Martine, je n’ai jamais entendu d’histoires d’horreurs…mais j’avoue que je ne suis pas dédaigneuse alors je n’inspecte pas. Sûrement pour ne pas me créer de frayeurs ;-) J’ai entendu dire que les dessus de lit ne sont pas lavés souvent ….en tout cas, je ne les mets jamais sur la tête ;-)

  4. @Martine Imagine si tu ramènes les deux… Houaaaaa! lol

    @Cecile: Moi je ne m’étends jamais nue sur le couvre-lit! lol Je me demande à quelle fréquence ils les lavent… Ouach!
    Une fois, à Virginia beach justement, on avait tassé le lit de notre hôtel cheap et avions découvert une immense tache rougeâtre… On a quitté les lieux aussitôt (faut dire qu’on venait aussi de poursuivre un mulot! lol) pour aller louer une autre chambre le double du prix! C’était il y a une douzaine d’années, dans un motel…

  5. Marie-Julie, un autre site web semblable à hotwire où on peut trouver de bons prix d’hôtel: Priceline.com

    On ne sait pas exactement à quel endroit on atterrira mais on peut spécifier le nombre d’étoiles requis!

  6. Même si j’adore le luxe des bons hôtels j’aime bien camper 3 mois en ligne dans le bois. Moi aussi je paranoïd un peu bed-bug… je regarde pas le matelas ça m’empêcherais de dormir.

    Ma soeur a travaillé dans un très bon hôtel de Banff pour un été complet et elle peut te le certifier les couvre-lits il ne les lavent jamais. En fait la première chose qu’ils font c’est de le tirer par terre pour défaire le lit….

  7. @Rachel: Super! Dommage que tous les départs soient seulement à partir des États-Unis.

    @ Sébastien: Je le savais! Yark! Pour les bed bugs, je pense que j’ai encore plus peur des puces de sable…
    Mais comment peux-tu ne pas stresser à l’idée de passer 3 mois dans le bois avec des ours et capoter avec les bed bugs??? lol

  8. @Grande-Dame: hi! hi! Mais non, pas des morpions! :-))) Ce sont vraiment des punaises de lit et effectivement, on en trouve de plus en plus ici. J’ai été «attaquée» par des puces de sable en décembre dernier et le pharmacien avait émis la possibilité que ce soit plutôt des «bed bugs» (mais c’était seulement sur le bas de mes jambes alors hypothèse peu plausible), me disant que c’était de plus en plus courant ici parce que les gens voyagent davantage et en rapportent avec eux.

    @Malia: Merci pour le lien! :-)

    @Veronique: Ben, heu, dans un moment de passion, ç’aurait pu arriver, non? ;-) Moi, un moment donné, il faut que j’arrête d’imaginer parce que les scénarios d’horreur se tissent très vite dans ma tête… lol

  9. Ah ouais, on s’emmbête pas quand même. Mais le mois dernier, j’étais aux Etats-Unis, et là les prix sont indécents ! 100-200$ le motel/hotel dans certains coins, luxe non compris ! ;-(

    Sans oublier le bruit des ventilos, les voitures qui pétaradent toute la nuit. Bref, un mois dans les hotels… pfff Je recommence pas de sitôt.

    Sinon pour les bons plans à Vancouver, partagez vos bonnes adresses : http://www.vancouvercafes.net

  10. Sympa pour le lien de Hotwire, je le connaissais pas celui là! En plus j’ai très envie d’aller faire un tour un de ces jours (le plus tôt possible!!) à Vancouver!
    Et puis moi j’ai passé pas mal d’années en camping, même pas en auberge, et je dois dire qu’avec les années mon dos supporte de moins en moins de dormir à même le sol:)!

  11. @Anso: Si jamais vous y allez pendant l’été, l’auberge de jeunesse de Jericho beach est vraiment bien. Loin du centre-ville (en allant vers UBC), mais il y a la plage à deux pas. Moi, je ne me lassais pas de regarder les bateaux quand j’y ai habité pendant un mois…

  12. @Veronique et @Marie-Julie : Pour vivre avec une blonde qui a été femme de chambre pendant ses études, vous pouvez imaginer absolument tout ce que vous voulez. Bien des inhibitions disparaissent lorsque nous ne sommes pas à la maison. C’est un peu comme lorsque les Ontariens sortent de chez eux. Quand j’étais instructeur de ski à Tremblant, on avait droit à du vandalisme dès qu’ils débarquaient.

    Je connaissait Hotwire pour les billets d’avions, mais pas l’hôtel. Priceline non plus. C’est noté!

  13. Les couvre-lits! Wouache! Et ma hantise c’est d’y trouver un bout d’ongle d’orteil. Je ne peux pas croire que les gens se les coupent au lit! Dégeu!

    L’hôtel où je viens de loger à New York avait eu une bonne idée: La housse de couette était de grande qualité (fils au pouce) et servait à la fois de draps et de couvre-lit. Elle était donc lavée et changée aussi souvent que les draps!

    C’était tellement propre et neuf que je n’ai même pas inspecté le matelas (qui était SUPER confo).

  14. Martine, on veut tous l’adresse de cet hôtel! Effectivement une excellente idée, les housses.

    Des bouts d’ongles? J’en frissonne d’horreur! (Moi, d’hab, je badtripe surtout sur les cheveux restés coincés dans le bain ou après la douche…)

  15. Hôtels intérassants à explorer à New-York:
    http://www.ravelhotel.com, cet établisssement est très chic, il est situé à Long Island. On y retrouvent de belles aubaines Je vous propose un autre établissement, il s’agit du Ramada Queens. Enfin, le site booking.com m’apparaît comme un site intéressant pour dénicher un établissement qui corespond à notre budget.
    Bon voyage, sur la routes ds vacances estivales 2009.
    le Baroudeur.

  16. En effet, Le Ravel, c’est ma trouvaille estivale 2009. Par ailleurs, les amoureux de la Grosse Pomme peut explorer New-York autrement, en débarquant à Brooklyn. À lire un texte d’Hélène de Billy dans le magasine Châtelaine, mai 2006: « New_York autrement» .

  17. Ping : Les trois hôtels où j’ai le mieux dormi cette année | Taxi-brousse

  18. Ping : Top sites pour trouver des aubaines | Taxi-brousse

  19. Ping : À lire avant d’acheter un billet d’avion en ligne | Taxi-brousse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s