Ma visite du Colisée

Que faire pendant notre seule matinée libre à Rome? Il y a tant à voir! Rapidement, la visite du Colisée s’est imposée. Je m’y suis rendue avec trois collègues à temps pour l’ouverture, à 8h30. Une excellente idée puisque la queue était interminable quand nous sommes ressorties environ 1h30 plus tard.

Impossible pour moi de résister à la tentation de prendre quelques photos des légionnaires et gladiateurs tenant mon bouquin devant le monument. En prime: une petite vidéo d’eux me lisant un extrait!

mamacoolgladi1mamacoolgladi2Même lors des photos de groupe, je n’ai pas pu m’empêcher d’intégrer «subtilement» Mama Cool… hi! hi!

gladigroupe

Oui, je sais. Ils prennent leur boulot très à coeur… lol Pour l’anecdote, celui de droite était originaire de Ville Saint-Laurent.

Très peu d’attente à cette heure matinale. Après la séance photos devant les ruines nous avons loué des audioguides (des vidéoguides sont aussi disponibles) et sommes parties nous balader.

adioguidecoliseeMa première impression: les rampes et les balustrades gâchent vraiment le paysage. Mais bon, il faut ce qu’il faut… Et l’histoire de ce lieu légendaire reste fascinante. Imaginer qu’un jour, 10 000 fauves et 11 000 gladiateurs se sont affrontés m’a glacé le sang. Une idée de Trajan pour célébrer ses victoires sur les Daces en  107.

colisee2

Sitôt la visite terminée, j’ai consacré ma dernière heure de temps libre à une autre activité hautement culturelle: le shopping. ;-)

Festin de fruits de mer à Anzio

Nous avons mangé comme des rois au cours de cette semaine en Italie. Mon coup de coeur? Probablement ce restaurant situé au bord de la mer, à Anzio. Avec sa déco plutôt modeste, le  Bungalow pourrait passer inaperçu. Mais les plats savoureux qu’on y sert nous ont tous laissé un souvenir impérissable, contrairement aux musées consacrés à la guerre et à l’archéologie que nous avions visité plus tôt… Disons simplement qu’avec Rome à environ une heure de voiture, la compétition est forte côté «attractions historiques».

Si vous passez dans le coin, tenez-vous en plutôt aux ballades en ville, dans le port et au bord de la mer. Sans oublier de vous délecter de ses fruits, bien sûr! 

Quelques photos pour vous mettre en appétit.

anzio

pecheurAnziorestomermer1bungalow1pieuvrecrevettes1
mjmer

Rome mythique, Rome mystique

Je n’aurais jamais cru être si bouleversée en me retrouvant devant le Panthéon. Il faut dire que la majesté de l’édifice antique surprend quand on le découvre au coin d’une rue comme tant d’autres rues…

C’est en grande partie à cause de l’Empire romain, tant celui découvert dans mes cours d’histoire que dans les aventures d’Astérix que je dévorais, enfant, que j’ai eu envie de voir le monde. Je prendrai le temps de vous raconter ma journée à Anzio, de dresser la liste des moments forts de mon séjour en Italie, de vous parler de la pluie (que nous n’avons pas eu) et du beau temps (pendant toute la semaine) et de déboulonner quelques clichés à mon retour, là, faut que je vous montre ce que j’ai vu tout à l’heure avec mes compagnons de voyage en revenant du restaurant.

pantheonAvouez qu’il en jette! J’avais vraiment l’impression que l’Histoire pénétrait par chacun des pores de ma peau. Une sorte d’expérience mystique. J’étais attirée comme un aimant par les lieux. Il fallait que j’aille le toucher. Cette photo vous donnera une idée de la taille des colonnes (et je ne m’inclus pas là-dedans! lol).

mjpantheon2

Puis, pour nous rappeler dans quelle époque nous vivons, voici ce que nous avons pu apercevoir quelques pas plus loin…

mcdopantheon2

Je suis encore sous le choc (à cause du Panthéon, pas du McDo!). Mais là, faut que je me resaisisse et que je file faire mes valises pour pouvoir grappiller quelques heures de sommeil avant ma dernière matinée à Rome. Demain matin au programme: la visite du Colisée. Si le temps le permet, j’irai voir l’intérieur du Panthéon. Vous dire à quel point j’ai hâte… Mais j’ai aussi très hâte de retrouver mes deux amours demain soir!

Je ne sais pas si tous les chemins mènent à Rome, mais moi, je peux vous dire que ce n’est pas la dernière fois que le mien croise ces lieux totalement hors du temps. 

P.S.: Papa, j’ai beaucoup pensé à toi! Faut que j’arrive à te convaincre de venir visiter l’Italie et la Grèce.

P.P.S.: Je croule de fatigue, alors il est fort possible que quelques coquilles se soient glissées dans ce billet. Si c’est le cas, je m’en excuse!

Rome, nous voici!

billetretrouveIl fallait bien sûr  quelques aventures rocambolesques pour pimenter ce voyage organisé au quart de tour. Hier soir, vers 2h du mat’, je réalise que je n’ai pas mes lunettes de vue. Panique. Sans lentilles cornéennes, je ne reconnais pas mon propre reflet dans le miroir. Où ai-je donc pu les laisser? 

La réponse: elles ont glissé de mon sac sous le siège arrière du minibus qui nous a conduit à Sienne hier, après l’épisode du spa (il m’a fallu enlever mes lentilles pour entrer dans la grotte). Fiou. Je ne m’imaginais pas le vol de retour sans lunettes!MJpizzaDeuxième moment de stress: je ne trouve plus mon billet de train. Tout le monde m’attend. Il me semble pourtant l’avoir glissé dans mon sac à dos. Mais non. Fouille archéologique pour le retrouver une quinzaine de minutes plus tard… dans ledit sac à dos. Aaargh! J’avais l’air de ça dans la gare quand je l’ai enfin trouvé, dans une pochette que j’avais pourtant vérifié mille fois…

Arrivés à Rome, nous retrouvons Marie-Christine, journaliste qui était restée à Venise deux jours supplémentaires. Le temps de se changer à l’hôtel (ma chambre est sur deux étages!) et hop! direction: marché et lunch. Chemin faisant, je repère quelques boutiques de chaussures où je me promets de revenir vendredi matin, seule matinée libre du voyage. Je craque bien sûr pour l’architecture. Le charme de la ville opère, pas de doute. La pizza est delizioso. Ai-je besoin de préciser que nous rions beaucoup ensemble (voir photos)?

Mais où sommes-nous?

Mais où sommes-nous?

Le nouveau gadget d'Hélène

Le nouveau gadget d'Hélène

Il est temps de rencontrer le guide qui nous fera visiter la Galerie Borghèse. L’endroit est absolument magnifique (nous sommes tous fortement impressionnés par le mouvement dans les sculptures de marbre de Bernini, mais nous sommes dans un tel état de fatigue qu’il nous est difficile de rester concentrés). Je l’avoue: malgré la beauté infinie des lieux, j’ai cogné quelques clous pendant la visite…

Visite guidée de la Galerie Borghèse

Visite guidée de la Galerie Borghèse

gelatomarcello

Miam! Miam!

Rien de tel qu’un gelato pour nous remettre sur pied. Je me délecte de crème glacée aux noisettes et au chocolat au bar du musée dédié à Marcello Mastroiani. Cet «arrêt au puit» nous permet de gambader joyeusement jusqu’à la fontaine de Trevi. Un grand moment d’émotion. J’aurais aimé pouvoir la contempler des heures durant.

groupeenroute

En route vers la fontaine de Trevi!

J’ai résisté tant bien que mal à la tentation de plonger dans la fontaine, façon Anita Ekberg dans La Dolce Vita (version 34A et avec beaucoup plus de spectateurs). 

mjtreviDisons que je n’ai pas particulièrement envie de payer l’amende ni de me faire arrêter par les flics. Je me suis donc contentée de me hisser sur le bord, le temps de quelques photos. Je reviendrai un jour, quand mon budget me permettra d’être un peu plus délinquante… ;-)

De retour à l’hôtel, j’ai à peine le temps de me glisser dans un bain chaud qu’il me faut rejoindre le reste du groupe sur la terrasse qui se trouve au sommet de l’édifice (j’arriverai en retard, pour changer). Quelques bouteilles plus tard, me voici à nouveau prête à rejoindre Morphée (ou «Morphiello»?).

soupergroupe

Richard, moi, Marie-Christiene, Hélène, Josie, Louise et Mylène

Au programme demain: Anzio. Arriverai-je enfin à dormir plus de trois heures cette nuit?

P.S.: Mes allergies au pollen semblent disparues. Par contre, je suis tellement fatiguée que je tousse sans arrêt. J’ai l’impression d’être soûle en permanence, même quand on ne boit pas! Certains voyages de presse sont plus épuisants que d’autres. Mais bon, vais-je me plaindre? Je continue de me trouver très privilégiée de vivre tout ça, et en bonne compagnie en plus!

P.P.S.: Louise nous quitte pour retourner à Venise demain. Ciao bella!

Intense Florence

Ce voyage est fantastique, mais vraiment pas reposant! Hier, dès notre arrivée à Florence, nous avons eu droit à une visite du marché (wow!), puis des principaux monuments historiques de la ville. Le tout en courant presque pour avoir le temps de tout voir… C’est sûrement une ville magnifique quand on la chance de la regarder autrement que dans le viseur d’une caméra (et, accessoirement, d’entrer dans quelques boutiques).

Des photos du marché…

charcuterieflocharcuterieflo2champignonsmarche1fromagespastaragurisotto

Pendant que le reste du groupe suivait la préparation de notre repas avec un chef ultra-sympa, je me suis endormie dans un coin… Complètement lessivée. Mes allergies au pollen m’ont mise k.o.!

La bonne nouvelle? Ce matin, nous sommes allés dans un spa. Le Grotta Giusti, reconnu pour se vertus thérapeutiques, a eu un effet extraordinaire! Je suis arrivée à survivre le reste de la journée un seul paquet de mouchoirs. Elle est pas belle la vie?

Nous rentrons tout juste de Sienne, où nous avons passé l’après-midi et la soirée. Une ville absolument charmante, que je me promets de revenir visiter pour y flâner à ma guise. Je vous laisse avec une photo de ma seule pause en solo depuis le début du voyage, avant d’aller souper tout à l’heure.

MJpause

Demain, cap sur Rome! :-) Pour le moment, au dodo!

En route pour Florence

Au moment de rédiger ces lignes, je me trouve dans un train en direction de Florence (je copie-colle à mon arrivée là-bas). Nous avons passé deux jours à Venise, mais deux jours tellement intenses que j’ai l’impression d’y être restée une semaine. Je reviendrai.gondolier

gondoles

Il y a bien sûr le charme fou de la ville, mais aussi le fait qu’IL N’Y A PAS DE VOITURES! Le bonheur, pour une piétonne comme moi. Seul hic? L’odeur d’essence est remplacée par celle de la cigarette.

Sitôt arrivés samedi midi, nous sommes allés nous balader avec une guide locale. Un must. J’ai filmé quelques extraits. Vidéo quand j’aurai un peu de temps! Pour le moment, je profite de chaque seconde du voyage… M’en voulez-vous?

Parler bouffe en quelques mots serait un péché. Attendez de voir mes photos…

P.S. : John et Miranda, si jamais le Flip sent le chocolat quand je vous le retournerai, c’est qu’il a pris un genre de bain de gelati à mon insu… Oups! Désolée!

P.P.S. : Je me tape mes premières allergies au pollen à vie… Ouf!

Carte postale de Venise

VeniseMJNon, l’avion ne s’est pas écrasé! :-) Venise est magnifique, le groupe de journalistes avec lequel je voyage est génial, et la gelato – ai-je besoin de le préciser? – est ex-tra-or-di-nai-re!!!!

Bonne fête des mères à toutes les «mama cool» qui passent par ici!

Marie-Julie XX

P.S.: Comme vous pouvez le constater, j’assume totalement ma «touristitude»… lol

Demain, l’Italie

Je suis tellement sur un nuage ces temps-ci que ça me fait peur. Demain soir, je m’envole pour Venise et j’angoisse à l’idée que ma photo se retrouve parmi celle des autres morts d’un crash d’avion… Je sais, c’est con. Mais il me semble que chaque fois qu’on entend les proches parler des victimes de ce genre d’accidents, ils répètent tous des trucs du genre: «Elle vivait la plus belle période de sa vie.» ou «Elle était heureuse comme jamais.». C’est quoi mon problème???

J’en ai déjà parlé ici: avant la naissance de ma fille, prendre l’avion ne suscitait aucune autre émotion que l’excitation face aux nouvelles aventures qui m’attendaient. Maintenant, je stresse à l’idée d’être séparée d’elle par un accident, la maladie ou autre. Ma fille, mon grand amour. Elle me pousse à bout. Me fait sortir de mes gonds comme personne ne peut le faire. Mais rien est plus important pour moi qu’être à ses côtés pour la voir grandir, lui donner des millions de bisous et lui rabâcher que je l’aime 1000 fois par jour. 

Alors pourquoi m’acharner à partir sans elle? Parce que voyager reste une grande passion. Qu’un petit répit permet aussi de recharger les batteries. Que c’est bon de changer d’air parfois. Et puis, vous diriez non à un voyage d’une semaine en Italie toutes dépenses payées, vous? Les deux ou trois voyages de presse que je fais chaque année sont un peu mes «bonus annuels». 

Éternel déchirement… 

S.V.P. dites-moi que tout se passera bien!

P.S.: Ma puce, je veux vivre vieille-vieille pour t’aimer longtemps-longtemps…