Festival cambodgien

Dimanche dernier, je suis allée faire un saut au festival cambodgien, présenté dans le cadre des Week-ends du monde au Parc Jean-Drapeau. Ma copine Nolsina faisant partie de l’équipe d’organisateurs, j’étais bien curieuse d’avoir un aperçu de cet événement dont j’avais tant entendu parler.

Bien que je ne sois pas restée longtemps, la fête m’a semblée fort réussie. La foule bigarrée avait le sourire aux lèvres et les nuages gris qui ont tenté de faire ombrage à sa bonne humeur pendant un moment se sont repliés (du moins, pendant que j’étais là-bas!). Petit résumé vidéo de mon passage. (Note technique: J’avais des tonnes d’images, mais la Flip Ultra HD fait des siennes… J’ai beaucoup de mal à télécharger mes images, alors que je n’ai eu aucun problème de ce côté avec la Mino HD à ce jour. Je n’ai donc pas pu utiliser tout le matériel que je souhaitais. Sans parler de la musique!)

Avant de tomber sur Nolsina, quelle n’a pas été ma surprise de découvrir un kiosque présentant un nouveau navigateur Web baptisé Ti-Took! Qu’est-ce qu’une entreprise techno pouvait bien faire dans un festival? La réponse: l’un des fondateurs, David Ker, est d’origine cambodgienne et a développé son produit en collaboration avec une équipe de jeunes qui vivent toujours dans le pays qu’il a quitté en 1980. Le lancement de Ti-Took ayant lieu ce jour-là, j’ai été la première journaliste à lui braquer une mini-caméra au visage pour la promotion de son «bébé» (il faut d’ailleurs constater à quel point il est de plus en plus à l’aise au fil des questions…). J’ai monté l’entrevue rapidement, sans flafla ni musique (c’était, de toute façon, la cacophonie en arrière-plan). À noter que la Flip Ultra HD me servait plutôt d’enregistreuse audio, ce qui explique qu’on voit seulement une partie de son visage à certains moments.

Étant beaucoup plus portée vers les gadgets que les outils pratico-pratiques, je serais curieuse d’avoir l’avis de plus geek que moi sur Ti-Took, que je n’ai d’ailleurs pas pu tester à fond parce qu’il ne fonctionne que sur PC pour le moment…

MÀJ: Le nom de l’interviewé dans le reportage est bel et bien David Ker et non Davine Ker. Toutes mes excuses au principal intéressé! Je me suis fiée au nom inscrit sur la carte d’affaires, qui est en fait celui de… sa soeur.

About these ads

Une réflexion sur “Festival cambodgien

  1. Bonjour, je suis membre de l’organisation de cette édition du Festival cambodgien et je voulais simplement vous remercier pour ce sympatique petit reportage. Super apprécié!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s