Taïwan à L’après-midi porte conseil

Quelques liens complémentaires à la chronique que je viens de faire sur Taïwan à l’émission L’Après-midi porte conseil, animée par Dominique Poirier à la Première Chaîne, pour ceux qui veulent en savoir plus (ce sont des articles que j’ai signés dans différents médias au cours des deux dernières années).

Taïwan vue par Manon Garceau, Québécoise qui y vit depuis une dizaine d’années, sur MSN.ca (septembre 2009)

Des plats servis… aux toilettes!, Canoë (dans le cadre de ma chronique «choc des cultures)

C’est hot à Taïwan, Clin d’oeil, mars 2009

48 heures à Taipei, La Presse, septembre 2008.

À chacun ses fantômes, Canoë (dans le cadre de ma chronique «choc des cultures)

Taipei, ma ville, FCD, septembre 2008

Les billets publiés ici lors de mon dernier voyage à Taïwan en 2008.

• Il y a bien sûr aussi mon récit Cartes postales d’Asie, publié chez Mémoire d’encrier, dans lequel je relate les quinze mois de mon exil taïwanais.

• J’ai aussi tourné quelques petits films (très amateurs, ce sont mes premières tentatives de montage à vie!), que j’ai mis sur ma chaîne YouTube. Voici le petit segment filmé avec mon téléphone cellulaire au restaurant The Modern Toilet (succursale qui se trouve dans le quartier Hsimenting).

Mes notes, maintenant (des notes «parlées», puisque je les ai prises pour une chronique à la radio, le niveau de langage n’est donc pas le même qu’à l’écrit)!

Un peu d’histoire pour mettre en contexte :

Ce qui est intéressant à Taïwan ce sont les influences des différentes cultures qu’on y trouve.  Il y a bien sûr les aborigènes (on suppose que des tribus du Pacifique habitaient ce lopin de terre en forme de feuille de tabac il y a 10 000 ans). Au 17e siècle, on a vu défiler les Portugais, les Hollandais, les Chinois et les Japonais. Il ne reste aujourd’hui plus vraiment de traces des Européens (du moins, visibles pour le voyageur), mais les influences nipponnes et, bien sûr, de la Chine continentale, sont encore très visibles. Il faut dire que Taïwan a été une colonie du Japon pendant 50 ans, jusqu’à leur défaite contre les Etats-Unis en octobre 1945 (le Japonais était même la langue officielle). Taïwan est alors rendu à la République de Chine, sous la tutelle des Etats-Unis. En 1949, Chiang Kai-chek débarque à Taïwan. La République de Chine commence à gouverner l’île. Des milliers de Chinois le suivent.

La raison pour laquelle je vous explique tout ça, c’est qu’aujourd’hui, la culture chinoise traditionnelle est quasi-intacte à Taïwan. Alors que les choses changeaient en Chine continentale, plusieurs traditions ont été préservées à l’île de Formose (surnom de Taïwan hérité de l’époque portugaise). Donc, quand on arrive là-bas, on constate très vite les influences du Japon, de la Chine et des Etats-Unis. Comme la technologie est hyper-présente, on voit parfois des scènes surprenantes, par exemple des femmes vêtues à la dernière mode, sac Louis Vuitton à la main, cellulaire dans l’autre, qui vont prier au temple.

L’influence japonaise se remarque particulièrement dans certains quartiers, à Hsimenting par exemple, où l’on peut voir des adolescentes vêtues un peu comme les filles d’Harajuku à Tokyo.

Une autre influence japonaise: on trouve plusieurs restaurants et bars thématiques. Gina Desjardins vous en a présenté quelques-uns pendant son séjour à Tokyo,  moi je vous dirais que si vous passez par Taipei, il faut voir The Modern Toilet. Mise en garde: la nourriture y est infecte. On y va vraiment parce que le concept est complètement hallucinant. Les plats sont servis dans des urinoirs ou des cuvettes, la crème glacée est disposée dans les bols de manière à rappeler clairement ce qu’on peut trouver dans une toilette, et on mange assis sur des cuvettes. J’ai aussi eu l’occasion d’aller dans un bar l’année dernière à thématique «hôpital» (appelé D.S. Music) où les serveurs et serveuses sont habillés en médecins et en infirmières et l’on sert entre autres des perfusions de bière. Ce ne sont là que deux exemples parmi tant d’autres.

Les marchés de nuit

Pour vraiment saisir l’essence de ce qu’est Taïwan, il faut absolument aller dans les marchés de nuit. Ce sont de véritables condensés culturels. On y croise autant des familles que des ados et des personnes âgées provenant de tous les milieux.  Pour les Taïwanais comme pour les Chinois de Chine continentale, la nourriture est hyper-importante. D’ailleurs, la salutation traditionnelle est « Chi fan le ma » qui signifie « Avez-vous mangé? ». Dans les marchés de nuit, on peut goûter à tout…. même à des parties d’animaux qu’on aurait jamais pensé manger! Des exemples : des pattes de poulet (je ne parle pas des ailes!), du «tofu puant», tofu qui macère pendant plusieurs mois dans une mixture composée de différents ingrédients (ça varie : poisson, fruits de mer légumes etc) et qui sent vraiment très mauvais, du sang de cochon sur un bâton, etc.

Certains marchés nous en mettent plein la vue côté insolite.  Snake alley, probablement le plus touristique, propose entre autres des mets à base de serpent et même de tortue.

Vie de nuit

Les marchés de nuit ne sont cependant pas ouverts toute la nuit (ils ferment aux environ de minuit). Si vous êtes sur le décalage horaire, ne vous inquiétez pas, il y a de quoi vous occuper 24h sur 24 à Taipei. Il y a bien sûr les KTV, version taïwanaise des karaoké, qui sont extrêmement populaires, mais aussi les MTV, où l’on peut visionner des films. Ce sont en fait de mini-salles de cinéma qu’on loue pour une période donnée. C’était assez avant-gardiste comme concept parce que les MTV ont vu le jour bien avant que tout le monde soit doté d’un cinéma maison. Les gens les fréquentent encore, notamment parce que les appartements sont petits et ça leur permet de se retrouver entre copains.

On peut même faire du shopping en pleine nuit! Le centre commercial Core Pacific City (construit en 2001), surnommé «Living mall», est par exemple ouvert 24h sur 24. Il loge plus de 900 commerces. Il porte bien son nom : c’est comme une ville dans la ville.

D’ailleurs, avis aux accros du shopping : on trouve environ 1000 centres commerciaux à Taïwan.

Superstitions

Les gens sont très superstitieux à Taïwan, ce qui donne lieu à des scènes parfois surréalistes. Lors de la Fête des fantômes par exemple, on voit des gens préparer de véritables banquets destinés à leurs ancêtres. Cette fête a lieu le 15e jour du 7e mois lunaire. Pendant ce mois, on croit que les esprits redescendent sur Terre pour rendre visite à leur descendante. L’objectif est donc de les traiter le mieux possible pour qu’ils rentrent chez eux, repus et heureux! Un rituel assez spectaculaire pour un étranger est celui de l’argent de papier. Ce sont des billets qu’on se procure pour les faire brûler, pour s’assurer que les fantômes ne manqueront jamais d’argent dans l’au-delà.

Parmi les autres attractions dignes de mention : Taipei 101 (508 mètres), les gorges de Toroko, les montagnes, les plages de sable noir… Impossible également de ne pas remarquer les «belles du bétel», ces femmes très légèrement vêtues qui vendent des noix de bétel dans des petits stands de verre un peu partout.

About these ads

8 réflexions sur “Taïwan à L’après-midi porte conseil

  1. Bravo pour ce dossier tellement riche ! T’es vraiment la pro de cette région ! Et bravo pour ton entrevue à Dominique Poirier. Magnifique.

  2. Pingback: Mon moment groupie « Taxi-brousse

  3. Note à propos du restaurant Modern Toilet : même si aucun alcool n’y est vendu, il est possible d’aller acheter votre bière au 7 Eleven juste en face. Ça aide à faire oublier la nourriture qui y est en effet infecte :)

    Et si vous avez un peu de temps après, Modern Toilet est situé tout près du Shilin Night Market, un des marchés de nuit les plus intéressants!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s