Lever du soleil à Saint-Honoré

Me voici dans ma région natale pour quelques jours, le Saguenay-Lac-Saint-Jean. Première étape du périple: Saint-Honoré, où ma soeur vient de transporter ses pénates. Images tournées à 5h ce matin.

(Photo prise avec mon iPhone, mon réflex Canon étant chez le doc. Vidéo tournée avec une Flip Ultra HD.)

Un petit concours pour célébrer l’été?

Que diriez-vous d’une balade dans un vignoble ou une cidrerie québécoise? C’est ce que vous propose Coffrets Prestige, une entreprise de Mont Saint-Hilaire.

Le concept est simple: le gagnant recevra une boîte cadeau Vignobles et cidreries, qui lui permettra ensuite de déterminer sa destination. Au choix: Vignoble La Halte des Pèlerins, Chapelle Ste Agnès, Domaine Pinnacle, Val Caudalies, Vignoble Gagliano, Vignoble de l’Orpailleur, Domaine du Ridge, Vignoble les Petits Cailloux, Domaine De Lavoie, Vignoble Morou ou Vignoble de la Rivière du Chêne.

Pour participer, il suffit de laisser un commentaire suite à ce billet dans lequel vous dresserez le top 5 des lieux qui vous font le plus rêver, tous pays confondus (et, si le coeur vous en dit, pourquoi ils font partie de la liste).

Le nom du vainqueur sera tiré au sort le 3 août à 8h. Valeur du prix: 99$.

Vignoble Les Petits Cailloux

Les coffrets Prestige sont vendus en ligne et livrés en 48h. La compagnie est aussi présente sur Facebook et Twitter.

Bonne chance à tous!

P.S.: Le concours est ouvert aux résidents du Québec.

MÀJ 3 août: La gagnante est Marie-Pier Manseau! Merci à tous d’avoir participé. Vos réponses sont très inspirantes…

De retour de Paris

Je rentre tout juste de la France, où je me suis rendue avec ma fille dans le cadre du projet Un baluchon pour deux. Vous pouvez suivre nos aventures sur le blogue de Coup de pouce et trouverez un résumé de nos expéditions dans le magazine en 2012. Paris constituait la première d’une série de six escales mère-fille.

Les billets, dans l’ordre chronologique:

Le plus beau terrain de jeux (en guise d’introduction)

Cap sur Paris! (la préparation)

Des manèges, encore des manèges, toujours des manèges! (Disneyland Paris)

Magnifique Vaux le vicomte (Premières journées à Val d’Europe et visite d’un château)

Paris sous la pluie (Condensé de trois journées d’activités)

Coup de coeur pour le Parc Astérix

Paris, le bilan

J’ai bien sûr profité de notre séjour pour rédiger quelques billets pour EnTransit.ca (MSN.ca), histoire de présenter certains des lieux visités sous d’autres angles: Astérix, Obélix… et moi et Vaux le vicomte, l’inspiration de Versailles.

Bien que j’avais prévu la plupart des activités de notre séjour, certaines se sont improvisées au gré de nos envies. C’est ainsi que Maya a sauté sur un trampoline à la Fête foraine du Jardin des Tuileries. Un moment fort de son voyage! Non, parfois, les coups de coeur n’ont rien à voir avec la destination elle-même.

Cela dit, la première chose qu’elle m’a dite en s’éveillant ce matin est: «Je m’ennuie de la Tour Eiffel», les yeux plein de larmes… À l’épicerie, un peu plus tard, elle a même forcé son père à acheter une baguette arborant un dessin de la Dame de fer.

J’ai créé un monstre.

Ce voyage a été rendu possible grâce à la collaboration d’Atout France, d’Air Canada et de Pierre et vacances. Pour des informations supplémentaires sur Paris et les environs, consultez le site de Tourisme Paris Île de France.

Pour me suivre sur Twitter, par ici.

Un baluchon… à Vancouver

Entrevue téléphonique avec Myriam Fehmiu ce soir pour parler de voyages en famille à L’été dans les voiles, à la Première Chaîne de Radio-Canada Colombie-britannique. On peut l’entendre ici.

Audrey Houde-Forget m’a aussi posé quelques questions pour le site Sweetspotqc.ca. C’est par là.

Pour suivre le blogue Un baluchon pour deux, rendez-vous sur le site du magazine Coup de pouce.

Sur le même sujet: Voyager avec des enfants en cinq points.

Note à moi-même: Apprendre à me taire! Et laisser les animateurs conclure (quelle grande gueule!). Désolée Myriam!!!

La cime dans les nuages

Le brouillard ne m’a pas empêchée de tourner une petite vidéo dans les montagnes, en Suisse. De téléphérique en téléphérique, le mont Schilthorn, est apparu… ou du moins, on a pu l’imaginer à travers l’écran brumeux. C’est ici qu’a été tourné une partie du film Au service secret de sa majesté, mettant en vedette l’Agent 007, en 1968 (le film est sorti l’année suivante).

(Tourné avec une caméra Flip HD. J’ai utilisé un filtre au montage pour accentuer l’effet irréel causé par la brume ce jour-là.)

Pour lire mon billet sur le sujet sur EnTransit.ca, par ici.

Ce voyage a été réalisé suite à une invitation de SWISS International Airlines et de Suisse Tourisme

Ô Canada

Il y a quelques mois, la responsable du blogue Un billet pour l’évasion, des éditions Hachette, m’a fait parvenir une série de questions à propos du Canada. J’ai répondu avec plaisir parce que j’aime sincèrement le parcourir.

Certains passages ont été coupés (tout le paragraphe où j’évoquais les différences entre le Québec et le reste du pays, en fait, en donnant l’exemple des dernières élections fédérales), mais en gros, mon discours se résume à ceci: au-delà de toute considération politique, pour moi, le Canada n’est pas un seul pays, mais plusieurs.

Si vous êtes curieux, l’entrevue est ici depuis le week-end dernier.

Lire la suite

Voyager avec des enfants en cinq points

Fidèle à mon habitude, voici les notes que j’avais préparées pour ma rencontre avec Patrick Masbourian à l’émission PM, à la Première Chaîne de Radio-Canada, cet après-midi. La chronique portait sur le voyage avec les enfants, alors que je m’apprête à entreprendre la première étape du projet Un baluchon pour deux (Coup de pouce).

1- L’importance du choix de la destination: Ça semble banal, mais c’est la clé d’un voyage réussi à mon avis. Je dis toujours qu’il n’y a pas de mauvais choix de destinations quand on voyage avec nos enfants, l’important est de respecter nos limites à nous. Eux, ils ont une capacité d’adaptation beaucoup plus grande que la nôtre! Faire huit villes en deux semaines avec des enfants ne rendra personne heureux. Quand on part seulement une semaine (ou même deux), mieux vaut souvent arrêter son choix sur UN endroit et rayonner.

Ma règle perso: éviter les zones où le paludisme est un problème majeur (ou du moins, choisir le moment de l’année où il y a le moins de moustiques) et choisir des endroits où je ne vais pas angoisser pour notre sécurité. Lire la suite