Back to basics

Dans mon sac à dos:

- 5 camisoles (4 noires, 1 brune)

- 2 1 t-shirt (1 noir, 1 violet)

- 1 tunique indienne (blanche)

- 1 tricot à manches longues (crème)

- ma veste-châle «magique»-passe-partout (noire)

- 1 chandail à fermeture éclair (rouge)

- 2 capris (1 gris et 1 kaki)

- 1 short (sable)

- 2 leggings courts

- 1 sarouel noir

- 1 cuissard noir

- 4 robes (1 violette, 1 orange, 1 multicolore et 1 noire à pois)

- 4 bikinis (multicolores)

- 11 petites culottes

- 3 soutiens-gorges (je n’en porte presque jamais en Asie, de toute façon)

- 4 paires de bas

- 1 paire de sandales de marche

- 1 paire de souliers de course

- 1 paire de tongs

- 2 foulards (multicolores – pour garder mon cou au chaud en partant et qui me serviront de châles dans les moyens de transport et autres endroits surclimatisés)

- 2 (3?) paires de lunettes de soleil

- une tonne de médicaments pour combattre tous les bobos imagineables en cours de route

- kit de survie (sous-entendre: quelques pots de crèmes triés sur le volet, un cache-cerne, un poudrier, un mascara, démaquillant, lingettes, lunettes de vue et solution pour lentilles cornéennes)

- 2 romans (je n’arrive pas à choisir! Probablement un de Kundera. J’ai du mal à partir sans Kundera. C’est comme une tradition, lui et moi, en voyage… À moins que je relise (encore) L’amant? Marguerite Duras en Asie, c’est cliché, mais dans l’ordre des choses. Et il y a tous ces romans québécois que je n’ai pas encore eu le temps de feuilleter… *soupir*)

Pour prendre l’avion: une tunique à manches longues, un cardigan, des leggings, un coupe-vent imperméable et des ballerines aux pieds. Je vous épargne les détails de mon bagage à mains cette fois-ci, ce serait trop long (et je ne suis pas encore rendue là!).

Je pars pour la Thaïlande dimanche avec ma fille. Douze petites journées (incluant les vols). J’y rédigerai des billets en direct pour le blogue Un baluchon pour deux (Coup de pouce). J’en reparlerai ce printemps dans le magazine.

C’est fou, j’ai l’impression de rentrer à la maison.

* À noter que c’est une liste de fille qui n’a absolument pas envie de faire la lessive pendant le voyage! J’aurai aussi probablement un ou deux rendez-vous de boulot plus formels.

MÀJ 27 novembre: j’ai enlevé quelques trucs et ajouté une serviette en microfibres. J’ai décidé de n’emporter qu’un bouquin.

MÀJ 10 décembre: je suis revenue hier. J’ai dû faire un peu de shopping sur place parce que j’ai manqué de vêtements. Trempée jusqu’aux os dans la jungle, les morceaux portés là-bas ont mis trois jours à sécher. Je ne vous parle pas de l’odeur…. Bref, j’aurais eu besoin d’un capri supplémentaire et d’au moins deux autres camisoles. Évidemment, j’ai profité de ce shopping «obligatoire» pour refaire une partie de ma garde-robe d’été! Comment résister quand un t-shirt coûte 150 Baths (5$)?

Quant à mon bouquin (L’ignorance, de Kundera), je l’ai terminé la veille de notre départ. Je n’avais donc plus rien à lire pendant les 27 heures qu’on duré le trajet du retour.

About these ads

15 réflexions sur “Back to basics

  1. On apporte toujours trop de choses dans nos bagages et on se rend compte qu’on remet toujours les mêmes tenues ! ;-) C’est pas facile de se limiter et de voyager léger surtout quand on va dans un pays ou le temps est changeant ! Bon voyage en Thaïlande et au plaisir de lire tes aventures là-bas ! :-)

  2. Bon voyage en Thaïlande Marie-Julie ! Moi aussi j’adore l’Asie et c’est ce que je me dis …. « j’ai l’impression de rentrer à la maison » … à chaque fois. Moi, je pars pour la Thaïlande (et le Laos) dans un mois.

    • Ah! Le Laos… J’y suis allée une grosse demi-heure après avoir traversé le Mékong! lol Depuis, je rêve de voir autre chose que des boutiques de souvenirs… ;-) C’est sans contredit l’un des voyages que je vais m’offrir d’ici les cinq prochaines années, avec le Vietnam, Bali et les Philippines. Bon voyage!!! P.S.: Très cool blogue!

  3. Bon voyage en Thaïland, Marie-Julie. Et si tu as besoin de suggestions lectures, on pourra s’en jaser… C’est souvent moi qui prépare des petits paquets pour les membres de l’équipe qui partent en voyage ;).

    • Merci! Voici mes «finalistes» (j’ai une boîte pleine de livres pas encore lus!): L’ignorance (Kundera), L’homme blanc (Perrine Leblanc), La chute de Sparte (Biz), The Vancouver stories (je sais, c’est un peu étrange de lire sur une autre ville, mais c’est un collectif et j’ai vraiment très hâte de plonger dedans! D’autant plus qu’on devrait clore Un baluchon pour deux à Vancouver…) et je pense que je ne pourrai pas m’empêcher d’apporter un livre de Marguerite Duras. Tu choisirais quoi, toi?

    • ;-) J’ai tellement voulu trop alléger mes bagages et regretté de ne pas avoir apporté ceci ou cela… Maintenant, je garde ça au minimum, mais en prévoyant qu’il m’arrive d’avoir froid à cause de la clim dans les contrées les plus chaudes et que j’ai parfois des rendez-vous d’affaires qui m’obligent à m’habiller un peu moins «sporty» (je voyage quand même pour le boulot!). Mais que je parte dix jours ou un an, la base reste la même (elle change bien sûr selon les saisons).

  4. Est-ce que c’est essentiellement les mêmes vêtements pour ta fille? Voyager léger avec un enfant, c’est moins évident, il me semble. Ou pas. Je n’ai jamais voyagé avec mes enfants quand ils étaient plus jeunes… Mais j’aurais tellement hésité devant les choix à mettre dans les valises (et s’ils ont froid, et s’ils sont sales, et s’ils ont chaud)! Bon voyage!

    • Anecdote: la première fois où je suis partie avec ma fille, alors qu’elle avait 11 mois, j’avais pensé en terme de «vêtements interchangeables», comme pour un adulte. Mais j’avais oublié qu’un bébé, ça se salit constamment! Alors j’ai manqué de vêtements. Je dirais que je mets aujourd’hui pas mal les mêmes articles dans sa valise que dans la mienne. J’emporte toujours au moins un (idéalement deux) gros chandails chauds, parce qu’il y a toujours un moment où on gèle et on est frustré de devoir aller en acheter! Dans le cas de Maya, je remplace les camisoles par des t-shirts et les capris par des shorts. Et elle n’a pas 4 bikinis. ;-)

  5. Nous sommes sur la route avec quatre enfants, pour 10 mois (en ce moment, nous sommes au Laos).
    Nous voyageons avec nos sacs à dos et avons apporté le minimum. Mais, encore là, nous laissons des trucs sur la route parce que, finalement, on porte souvent la même chose!
    Mais c’est vrai que nous ne devons pas nous habiller pour le boulot!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s