Eat it don’t tweet it

Après Shit foodies say, voici Eat it don’t tweet it, une parodie signée American Hipster et Key of Awesome mettant en vedette des blogueurs hipsters qui prennent constamment leurs plats en photo au restaurant…

Note: toute ressemblance avec quelqu’un de votre entourage n’est bien sûr que PURE coïncidence.

(Via Carrie MacPherson et Katerine-Lune Rollet sur Twitter)
Pour me suivre sur Twitter: @Technomade.

Only in Montréal

MÀJ 17h30: L’une des filles qui apparaît sur le cliché vient de me demander de retirer la photo. Sincèrement désolée.

Hier, a eu lieu une manifestation «historique» à Montréal (dixit La Presse – on en parle également ici et , notamment), visant à dénoncer la hausse des droits de scolarité.

Désormais, quand mes amis étrangers me demanderont de leur décrire la métropole, je leur montrerai simplement cette photo. Elle résume pour moi parfaitement ce qu’est Montréal en 2012, au-delà de la vague de solidarité engendrée par la révolte des étudiants. À elle seule, elle en dit plus que n’importe quelle analyse concoctée par une escouade d’experts. On peut même y dénoter un résultat concret du changement climatique (pour les lecteurs étrangers, il faisait 26 degrés hier, alors que la température habituelle à cette période de l’année tourne autour de 3)…

Merci au photographe David Champagne d’avoir croqué la scène et, surtout, de l’avoir partagée.

Rêver à la Grande Barrière de corail

Au moment où j’ai suivi mes cours de plongée sous-marine en Thaïlande, j’ai pris la décision d’aller vivre près de la Grande Barrière de corail, en Australie, l’année suivante. Je me suis finalement retrouvée dans l’une des villes les plus pluvieuses du monde, Keelung, à Taïwan, devant une classe d’étudiants prépubaires. Beaucoup de plaisir, mais un peu moins de corail, disons.

Je ne suis pas encore allée en Australie. Je n’ai pas replongé non plus. Le momentum est passé. Malgré tout, quand je tombe sur des vidéos comme celle-ci, produite par Lonely Planet pour Tourism Australia, l’envie me reprend d’enfiler à nouveau mes palmes (bien que l’animateur se contente de faire de la plongée en apnée).

Le ferai-je? Je ne sais pas. Mais une chose est sûre: j’irai la voir de plus près, cette fameuse barrière. En attendant, je me délecte des images des autres.

Pour me suivre sur Twitter: @Technomade.

La mer, qu’on voit ronfler…

Si vous avez envie de me voir grimper dans les rideaux, souhaitez-moi «bonnes vacances» avant un voyage. Bien que j’aime passionnément parcourir la planète, je ne suis JAMAIS en vacances quand je largue les amarres. Les horaires des tournées de presse sont souvent surchargés et les véritables pauses, plutôt rares. Entre le décalage à encaisser et les vols matinaux qui nous forcent souvent à nous lever avant le soleil, la fatigue s’accumule.

Dès que j’en ai l’occasion (et que le paysage ne me garde pas trop captive), je tombe endormie, comme en témoigne la photo ci-dessus prise par Lise Giguère quelque part entre Turtle Cay et Marsh Harbor, aux Bahamas. Il faut dire que le bercement des vagues agit sur moi beaucoup plus efficacement que le décompte de n’importe quel troupeau de moutons.

Suis-je en train de me plaindre? Pas du tout! Simplement de vous dire qu’entre le rêve et la réalité, il y parfois quelques ronflements (ceux de mes collègues, bien sûr).

À découvrir: Les Bahamas autrement et Carte postale des Bahamas.

P.S.: Merci pour la photo, Lise!

Toute une semaine!

Histoire de ne pas vous bassiner avec les détails de ma vie (!), je fais «trois plogues d’un coup». J’ai reçu pas mal de fleurs cette semaine. D’abord, Gina Desjardins a signé un portrait de moi* dans l’édition de mars du bulletin L’Indépendant, de l’Association des Journaliste Indépendant (AJIQ).

Ce matin, le blogue du Groupe PVP a publié une entrevue dans laquelle je parle de ma vision de Twitter.

Mercredi, j’ai pris part à l’enregistrement de l’émission Cliquez, qui sera diffusée ce soir à TV5 (et plus tard sur le Web).

J’en profite pour publier ici une petite liste de sites Web et blogues liés de près ou de loin au voyage et dont je n’ai pas eu le temps de parler à Cliquez (de la torture, se limiter à trois signets!). Dans l’ensemble, le mot-clé reste la passion. J’aime lire des gens dont l’enthousiasme n’a pas été altéré par le temps et l’expérience. Attention, je ne parle pas de «positivisme extrême», mais de ce plaisir qu’on discerne entre les lignes.

Alors en vrac, en plus de ceux mentionnés dans Cliquez (notez qu’il n’y a pas que des sites de voyage):  FubizJaunted.comMatador NetworkKaterine-Lune Rollet et ses tuyaux bouffeLe blogue voyage, Mille et un voyages par Lise GiguèreVelvet escapeGadling, concierge.com, Solo Traveler, Trains on the brain, Reb Stevenson – Life doesn’t have to suck, Como la Espuma (en français), La vie en instantanés, Romain World Tour… et tellement d’autres!

Et ma trouvaille de la semaine: Travelettes, un blogue de filles que j’ai découvert grâce à ITB Berlin, que j’ai suivi à distance grâce au mot-clic #itbberlin sur Twitter. Elles pourraient être les soeurs de Copines en cavale!

Sur ce, je vous souhaite un excellent week-end! De mon côté, je m’envole pour les Bahamas demain matin… ;-)

*Petite précision, c’est en 2003 que j’ai travaillé comme journaliste-scénariste et «coach» pour Jeunes Reporters Sans Frontières (TV5).

P.S.: Merci à Laurent Lasalle pour la photo sur le plateau de Cliquez!

MÀJ: L’émission dans laquelle j’apparais est maintenant en ligne. C’est ici.

Pour me suivre sur Twitter: @Technomade.