10 coups de coeur new-yorkais

Ah! New York… Peut-on s’en lasser? Même si la Grosse Pomme reste parmi mes villes favorites, j’y vais très rarement parce que chaque fois, mon portefeuille me le reproche pendant des mois.

Comment résister à toutes ces tentations? Foodie ou fashionistahippie ou mordu de culture, impossible de ne pas trouver chaussure à son pied. Voici quelques-uns de mes coups de coeur du week-end dernier, en plus de Central Park, où je n’avais jamais pris le temps de m’arrêter, et du High Line, dont je vous reparlerai bientôt.

1- Bagatelle, Meatpacking District

Aller dans un bistro français à New York, pourquoi pas? Après tout, ne va-t-on pas d’emblée dans les restaurants italiens, japonais ou thaïlandais de la Grosse pomme? Non seulement on mange divinement bien chez Bagatelle, mais l’atmosphère survoltée garantie une soirée (ou un brunch!) inoubliable.  Pour vous donner une idée de l’ambiance, par ici. Clin d’oeil frenchy: quelques «grands» classiques du répertoire kitsch, dont cette mééééloodiiiiiie (wo-hou-oh-hou-oooooh!). Gros, gros coup de coeur, même si l’enchaînement douteux des hits sent la recette à plein nez (ça marche) et que la musique était trop forte pour tenir une conversation.

La suite sur EnTransit.ca! (MSN.ca)

Psssst! Annie Michaud vient officiellement de lancer son blogue Cap sur New York. Par ici!

Pour me suivre sur Twitter et Instagram: @Technomade.

Moment Factory et la Sagrada Familia

J’aurais aimé être à Barcelone hier soir…

Sagrada Familia (Ode à la vie) – Démo officiel from Moment Factory on Vimeo.

MÀJ 23 septembre 13h50: Éric Parazelli vient de publier cette info sur Facebook:

«Le spectacle de projections sur la Sagrada Família à Barcelone (présenté par Moment Factory) sera diffusé en direct sur Youtube, aujourd’hui (ce dimanche 23 septembre). Quatre représentations auront lieu : 15 h, 16 h, 17 h et 18 h (heure de Montréal).
Voici le lien de visionnement: http://www.youtube.com/user/ITINERIS2008?v=O8DxwUmwR4g Ou via ce lien facile à retenir: SagradaFamilia.MV.mu La musique des 2 derniers acts a été composée par les gars deMisteur Valaire, alors que les 5 premiers acts ont été composés par Anthony Rozankovic.»

Pour me suivre sur Twitter et Instagram: @Technomade.

La Martinique à Montréal

En plein boulot chez Saveur Soleil. (Merci à Isabelle Marjorie Tremblay pour la photo.)

Parmi les projets qui me tiennent pas mal occupée ces temps-ci, il y a Rencontrez la Martinique. Ma mission: alimenter le blogue et les réseaux sociaux à l’aide de vidéos, de photos et de textes.

Le premier volet abordé: la gastronomie.  Voici trois quelques topos qui vous donneront un aperçu de mon boulot.

Lire la suite

Ça commence bien… à New York

Trop de choses à dire ce matin pendant ma chronique Voyages-loisirs sur New York à Ça commence bien, diffusée à V. J’aurais aimé avoir le temps de glisser un mot sur l’hébergement, puisque j’ai testé deux hôtels complètement différents pendant mon week-end: le Yotel et le Carlton. Situé à Times Square, le premier se veut moderne et très techno. On s’enregistre nous-même à l’aide de bornes  et un «yobot» s’occupe de mettre nos valises à la consigne (bien sûr, des «humains» peuvent nous donner un coup de main si nécessaire).

Le second, sur Madison Avenue, est beaucoup plus classique. On peut s’en tirer à partir de 200$/nuit dans un cas comme dans l’autre (tout dépend bien sûr du type de chambre et de la période de l’année). J’ai beaucoup aimé les deux, mais pour des raisons différentes. Le lit du Carlton était plus confo, mais l’insonorisation était meilleure au Yotel (mes deux critères les plus importants quand il s’agit d’évaluer un hôtel). J’ai aimé le côté «gadget» du Yotel, mais aussi le charme sophistiqué du Carlton. Bref, ça dépend de votre état d’esprit! Lire la suite

New York, je peux te tutoyer?

Je n’étais pas venue dans la Grosse Pomme depuis 2008. Je sais, c’est terrible quand on habite si près. Mais vous dire à quel point je savoure chaque bouchée!…

Hier, je suis allée me balader dans Central Park. J’ai un peu honte de l’avouer, mais c’est la première fois que je m’y rendais. Il faut dire que mes visites précédentes avaient des objectifs bien précis et que je restais chaque fois à peine 24h.

Tenez, voici une scène croquée à Strawberry Fields avec mon iPhone.

Pour me suivre sur Twitter et Instagram: @Technomade.

Assumons notre «touristitude»!

Ce matin, j’ai fait ma première chronique à l’émission Ça commence bien, diffusée (en direct) à V. Mon sujet: des suggestions d’escapades entre copines. La liste aurait pu être infinie. J’ai eu envie de parler de deux destinations québécoises et d’une ontarienne.

Les spas ont poussé comme des champignons dans la Belle Province au cours de la dernière décennie. Tous ne sont pas égaux, mais plusieurs sont de grande qualité. Au Saguenay, on trouve notamment L’Étnernel, dans les monts Valins. Dans la région, plusieurs choses à faire: randonnées dans les parcs nationaux, ski l’hiver (le spa est à deux pas du Valinouet) et autres activités de plein air. Pour un tourisme plus responsable, la Coop V.E.R.T.E. offre plusieurs forfaits intéressants.

Ma deuxième escale: Mont-Tremblant. Toujours agréable de s’y retrouver, peu importe la saison, tant pour pratiquer des activités de plein air que pour flâner dans le village piétonnier ou aller au spa. Parmi les nouveautés, mentionnons Côté Nord, où il est possible de louer des chalets de luxe. Parfait pour des groupes de copines!

Mon troisième choix: les chutes Niagara. Pourquoi? Parce qu’il faut les voir une fois dans sa vie, mais aussi pour le côté kitsch de la destination. Ultra-touristique, c’est le genre d’endroit où rigoler un bon coup devant les clichés canadiens. Il y a quelque chose de surréaliste à se retrouver sur un bateau en puncho bleu entouré de gens des quatre coins de la planète. J’ai ri aux larmes pendant l’excursion Maid of the myst, tant parce qu’on en sort trempé de la tête au pied qu’à cause des réactions des gens. Près des chutes, on observe souvent des arcs-en-ciel. Tout le monde se retrouve donc avec des tas de photos de Calinours (j’en ai toute une collection)!

Il y a un certain snobisme entourant le monde du voyage. Je ne calcule pas le nombre de fois où j’ai vu des routards parler des «touristes» avec un dédain évident. D’accord, un touriste n’est pas forcément un voyageur. Mais pour moi, un voyageur reste AUSSI un touriste.

Présenter des destinations qui sortent des sentiers battus? Oui, bien sûr, j’adore! Mais soyons réalistes: quand on a seulement quelques jours de congé (ou même une semaine), il est difficile de vivre un «vrai» voyage loin des clichés. Dans ce cas, je préfère les embrasser, moi, ces clichés. Les vivre à fond, avec une bonne dose d’humour. Vive les photos d’ours empaillés et les souvenirs quétaines!

Je prends autant de plaisir à jouer les «touristes extrêmes» qu’à prendre mon sac à dos pour voir du pays autrement. Je suis une touriste «attrapée» consentante.  Ce qui ne m’empêche pas de rêver à mes prochains voyages dans des endroits méconnus d’Asie…

L’important, pour moi, est surtout de ne pas me prendre au sérieux. Après tout, le voyage, c’est fait pour avoir du plaisir, non? :-)

(La chronique sera bientôt disponible en ligne.)

P.S.: Merci à Pierre-Luc Cloutier pour la photo.

Pour me suivre sur Twitter et Instagram: @Technomade.

Coup de coeur pour Voyages au bout de la nuit

Dans le rayon des (nombreux) projets couchés sur papier que je n’ai jamais vu se concrétiser, il y a celui d’une série qui présente la vie nocturne de différentes cités. L’équipe de Voyages au bout de la nuit a non seulement «accouché» d’une émission de télé sur ce thème, mais aussi d’un volet Web qu’on peut découvrir dès maintenant, même si les six épisodes seront seulement diffusés à partir de la mi-novembre.

Mettons tout de suite quelque chose au clair: je travaille comme animatrice des médias sociaux pour TV5, où sera diffusée Voyages au bout de la nuit, et j’ai quelques copains dans l’équipe de production/tournage. Je suis donc clairement en conflit d’intérêts. Aurais-je été aussi enthousiaste dans d’autres circonstances? Répondre par la négative serait mal me connaître…

Vous dire à quel point j’ai tripé sur les premiers épisodes Web visionnés!  La première et la deuxième vidéo m’ont mis l’eau à la bouche. Il faut bien sûr se balader dans tout le site. On y trouve notamment une timeline rappelant Google Street View (cliquez sur «La production») qui permet de suivre toutes les étapes de la production.

Pour mieux comprendre de quoi il en retourne, voici l’entrevue que j’ai réalisée pour les réseaux sociaux de TV5 avec Alexandre Gravel, producteur du volet multiplateforme (Toast Studio) et Ian Quenneville, producteur du volet télé (InformAction Films).

Quant à savoir si j’ai un pincement au coeur en voyant des projets que j’ai moi-même voulu monter prendre vie, ça dépend. Tant d’éléments font qu’une idée aboutit ou non! Dans ce cas-ci, ce que j’ai vu est tellement prometteur que je ne peux que me réjouir. Ça fait un bien fou de constater que des projets qui sortent des jolis sentiers balisés dans lesquels les chaînes tentent trop souvent de nous emmener peuvent parfois trouver preneur.

Je serai donc aux premières loges pour applaudir le soir de la première. Vivement plus d’émissions qui font voyager autrement!
Pour me suivre sur Twitter et Instagram: @Technomade.

Une image vaut mille mots

On m’a souvent demandé pourquoi j’avais choisi «Technomade» comme pseudo Twitter et Instagram (surtout les copains qui le prononcent à l’anglaise… ce qui change complètement le sens!).

Cette scène croquée par Kery Rabathaly alors que j’étais en plein boulot au marché Jean-Talon, hier, résume bien pourquoi. Dans mon sac rouge, il y avait aussi mon MacBook Air et mes écouteurs…

Techno + nomade = totalement moi.

P.S.: Merci Kery pour la «photo-réalité»!