Ô Canada

J’ai abondamment parlé ici de ma série de chroniques sur les routes du Canada en famille pour Canoë l’été dernier. Mais j’ai aussi profité de ce voyage pour récolter infos et photos pour d’autres reportages, dont celui-ci, publié dans le numéro d’octobre du défunt magazine FCD: canadafcd (mon scanner fonctionne à nouveau!;-)… Encore une fois, je souligne la superbe mise en page de Julie Tremblay!

Les Gagnon-Sarr autour du Canada

n611841038_1001651_3165n611841038_1021668_4720

Mine de rien, il n’est pas tout à fait terminé, mon Tour du Canada en 31 jours. Nous sommes rentrés au bercail en juillet, mais je travaille toujours gratuitement pour la Commission canadienne du tourisme (c’est l’entente – une peu floue toutefois – que nous avions prise en l’échange de leur participation financière à l’achat de nos passes de vol Air Canada). En ce moment, je trie à nouveau des photos car il semblerait que celles que je leur ai fais parvenir se soient égarées dans les dédales de leur système… N’ayant toujours pas tenté de faire «ressuciter» mon vieux portable, je n’ai aucune copie haute résolution de mes clichés du Yukon ni de Whistler puisque j’avais dû les effacer en cours de route pour faire de la place sur ma carte-mémoire (non, je n’ai pas fait de back-up sur la route – je sais, j’aurais dû traîner une clé USB!). Les seules copies que j’aies sont celles qui se trouvent sur Facebook, dans le groupe créé pour promouvoir le projet.

En parcourant l’album quelques mois plus tard, j’avoue ressentir une pointe de fierté. Je n’en reviens toujours pas que ce projet ait fonctionné! À voir les images se succéder, je comprends pourquoi j’ai mis des semaines à m’en remettre. Un mois, huit provinces, un bébé Énergizer, 19 texte pour Canoë, une chronique Mama Cool, un reportage sur le Nouveau-Brunswick pour Clin d’oeil… Tout ça rédigé sur la route (ben, pas le bébé, vous l’aurez compris!) à cause des dates de tombée. Rien qu’à y penser, j’ai envie de prendre des vacances!

Le Nouveau-Brunswick dans Clin d’oeil

Je n’ai pas chômé l’été dernier. Pendant notre Tour du Canada en 31 jours en famille pour Canoë, j’ai aussi réalisé des reportages pour les magazines FCD, Clin d’oeil et Espace Parents. Le premier a été publié dans le numéro d’octobre (Sur la route, p. 86 à 88 – J’ADORE la mise en page réalisée par Julie Tremblay! D’ailleurs, j’en profite pour souligner la signature visuelle du magazine entier), et le second, axé sur la région de Shédiac/Moncton, est dans le numéro de novembre de Clin d’oeil (p. 167-168), que je viens tout juste de recevoir. Facile à repérer en kiosque: c’est le top-modèle Gabriel Aubry qui est en couverture. Numéro dans lequel j’ai aussi repris temporairement mes anciennes fonctions de rédactrice en chef reportages. 

 

Ceux qui me connaissent bien reconnaîtront certains sujets qui me tiennent à coeur, notamment Québec pluriel et Déracinés, signés Sylvie Michelon, et, sur une note plus légère, 10 commandements raisonnables pour devenir un bon Québécois pure laine selon l’humoriste Michel Mpambara. J’ai, de mon côté, rédigé un texte intitulé Tout nouveau, tout beau (p. 76 à 84), collage de capsules tendance sur des sujets variés. Les lecteurs assidus de Taxi-brousse repéreront probablement plusieurs sujets survolés ici au cours des derniers mois… ;-) (Il faut quand même que je précise que le qualificatif «toujours ouvert à la nouveauté» accolé à Saint-Félicien, dans la capsule sur La Chouape, a été mystérieusement ajouté par l’équipe de correction… lol)

 

J’en profite pour annoncer un scoop: dans le numéro de décembre, un article sur les blogueuses québécoises à surveiller sera publié. Qui seront les heureuses élues (elles sont déjà au courant)? Suspense! Mention spéciale à Isabelle Ménard, qui a été évincée à la dernière minute puisqu’elle faisait partie du numéro précédent (chose que l’auteure de ces lignes ne savait pas au moment de rédiger l’article). Dommage, ses réponses étaient tordantes!

 

P.S.: Le reportage d’Espace Parents devrait être publié le printemps prochain. Tiens, ça me rappelle qu’il va falloir que je l’écrive celui-là!

 

AJOUT 23 octobre: Mon texte sur le Nouveau-Brunswick est maintenant en ligne!

Kitesurf au Nouveau-Brunswick

Comme à chaque fois que je croule sous le boulot, j’ai envie de faire autre chose. C’est pourquoi je viens de faire un mini-montage de mes images du Club Wind & Surf de Petite Lamèque, près de Shippagan. Comme je me sers aussi de la caméra de mon n95 comme bloc-notes, l’entrevue que vous allez voir n’était pas destinée à être diffusée. De là les plans croches, la caméra qui bouge et le visage d’Éric qui disparaît parfois du cadre… Je n’avais pas non plus d’images vidéo de kitesurf puisque le jour de notre visite, il ne ventait pas suffisamment pour en faire. M’enfin… Vous en saurez tout de même un peu plus sur l’école de cet ex-champion de planche à voile!

 

 

Allez hop! Au travail maintenant!

La Chouape en vidéo

Je vous parlais de la microbrasserie La Chouape de St-Félicien récemment. Voici quelques images qui vous donneront une meilleure idée de l’ambiance (tournées un dimanche soir où tous les clients étaient sur la terrasse…).

 

Pourquoi ce homard est-il bleu?

Je raffole du homard. J’en ai mangé une bonne demi-douzaine (une douzaine entière?) pendant notre séjour dans les Maritimes. Mais celui-ci, dont je vous ai déjà parlé, a été remis dans son aquarium du Centre marin de Shippagan. C’est qu’il est rare de voir des crustacés de cette couleur!

 

Souffre-t-il d’hypothermie? Est-il en train de se changer en Schtroumpf? Fan de foot? Victime d’une «mutation politique»??? Percy Mallet, de Tourisme Nouveau-Brunswick, nous dit tout. En prime, il nous explique comment déterminer le sexe d’un homard.

 

 

N’apprend-on pas plein de choses utiles dans mon Taxi-bousse?

J’ai envie d’être en vacances

C’est plus fort que moi. Plutôt que d’entamer la trentaine de feuillets que j’ai à pondre avant de partir en vacances, je «gosse» sur les images que j’ai tournées pendant notre périple autour du pays. Il faut dire que la version d’iMovie de mon nouveau MacBook est nettement supérieure à celle que j’avais dans mon vieux PowerBook! C’est encore loin d’être du travail de pro, mais ça m’amuse…

 

P.S.: Pas géniale la musique, je sais… Toute ma discothèque est restée coincée dans mon ordinosaure mort!

 

C’est finiiiiiii!

 

C’est probablement la photo qui définit le mieux notre voyage à travers le Canada. Beaucoup de complicité, l’envie de s’amuser et plusieurs clin d’oeil à l’histoire.

 

Mes pépins informatiques ayant freiné mon élan, je viens tout juste de mettre le point final à l’aventure en rédigeant le texte-bilan pour Canoë. Hormis la fatigue due à notre horaire hyper-chargé, ce périple a été très positif pour nous tous. Au-delà des images indélébiles que nous en conserverons, il a permis à chacun d’évoluer à sa manière. Maya est plus dégourdie que jamais. Jo a eu droit à un véritable «cours Canada 101» sur le terrain, idéal en prévision de son examen pour obtenir la citoyenneté (il est actuellement résident permanent)! Hi! Hi! Et moi? Ben moi, je suis surtout contente qu’il ait vu le jour, ce projet. J’en avais tellement rêvé! Comme quoi ce n’est pas toujours mauvais d’avoir une tête de cochon… ;-)

 

Un petit tour du monde maintenant?

Et le 400e de Québec?

Je suis flabergastée. Pendant notre Tour du Canada en 31 jours, j’ai reçu quelques courriels de lecteurs dans ma boîte perso (ils m’ont probablement retracée via ce blogue ou grâce à Cartes postales d’Asie). Dans l’un d’eux, une dame disait trouver notre voyage très intéressant, mais nous reprochait de ne pas aller à Québec pour le 400e. Pardon?

 

Partout où nous sommes allés, les gens se désolaient de l’absence de touristes cette année. Dans les médias, on a souligné que seule Québec connaissait une bonne saison touristique dans tout le pays.   

 

Vous en voulez encore, vous, des articles sur le sujet? Perso, quand on m’assomme avec un événement, j’ai plutôt envie de le fuir…

Le Yukon sur le site de la Commission canadienne du tourisme

 

La Commission canadienne du tourisme, l’un des commanditaires principaux (avec Air Canada) de notre Tour du Canada en 31 jours, a publié mon reportage sur le Yukon sur son site Web. D’autres textes devraient suivre sous peu puisque j’ai une entente avec eux pour rédiger quelques papiers sur différentes destinations.

 

À suivre…

Un homard bleu

Oui, je vous jure! Je l’ai vu de mes yeux vu au Centre marin de Shippagan, au Nouveau-Brunswick. La raison? Pour simplifier, Percy Mallet, du bureau de tourisme, m’a dit que c’est un peu comme pour un albinos. Dans ce cas-ci, c’est le bleu qui est ressorti, mais parfois, on trouve des homards jaunes, avec des tons rosés… Chaque fois qu’un pêcheur trouve un spécimen particulier, il l’amène au centre.

 

 

Impressionnant, non?

 

Quant à savoir pourquoi les homards rougissent pendant la cuisson, la réponse est ici

 

C’est fou les trucs que j’apprends pendant ce voyage… lol

Escale à Halifax

Dans trois jours, nous atterrirons à Bagotville. Nous avons décidé de clore notre mois à travers le pays par une petite visite chez mes parents, au Lac-St-Jean (j’ai booké les deux derniers vols de ce voyage ce matin sur le site d’Air Canada – c’est tellement simple de gérer les passes de vol en ligne! On peut même s’enregistrer avant d’arriver à l’aéroport). Une belle manière de boucler ce périple-marathon et de refaire le plein d’énergie. D’ici là, nous visiterons Halifax (où nous venons d’arriver) et St-John’s, Terre-Neuve. Je vous rappelle que tous les textes sont ici (publiés avec quelques jours de décalage). 

 

Malgré la fatigue et l’envie de me la couler douce en ce moment, je me demande comment je me sentirai au retour. Aurai-je envie de repartir aussitôt (comme c’est généralement le cas)? De dormir pendant trois mois?

 

Chose certaine, même si pas mal de boulot m’attend au retour, j’ai l’impression que je devrai me réadapter à la sédentarité… jusqu’au prochain projet fou! ;-)

 

P.S.: Pour ceux qui ne le savent pas (ou ne l’auraient pas compris!), les commanditaires principaux de ce voyage sont Air Canada et la Commission canadienne du tourisme.

Un nouveau reportage en ligne!

Plus que huit jours de voyage! On dirait que ça fait 100 ans qu’on est sur la route, et en même temps, qu’on vient juste de partir… Nous sommes présentement à Shédiac, au Nouveau-Brunswick. Nous devions rester ici seulement trois jours, mais je pense que nous resterons une journée de plus, avant de filer à Tracadie-Sheila. Nous avons tellement couru jusqu’à présent que se poser un peu plus longtemps quelque part nous ferait le plus grand bien.


En attendant de découvrir nos péripéties dans les Maritimes, je vous invite à lire mon texte sur Sooke Harbour House, un endroit féérique à inscrire absolument sur votre liste des endroits à voir avant de mourir. Même si le prix des chambres peut sembler élever (500-600 $ approx la nuit en haute saison), le service et l’accueil sont tellement impeccables que cela vaut le coup (et le coût!). Il faut absolument faire la visite de leurs jardins et manger les plats uniques (le menu change tous les soirs) du restaurant. Plutôt que d’aller dans un tout-inclus dans le Sud avec d’autres gringos qui remplissent leurs tasses à café géantes de bière, j’opterais sans hésiter pour deux ou trois nuits dans ce havre de paix. C’est à environ une heure de Victoria (Air Canadanotre sponsor adoré! – offre plusieurs vols vers la capitale).

 

Quelques photos qui n’arrivent pas à la cheville de la réalité…

 

 

 

 

(chambre no 4)

(chambre no 25)