Vols vers et depuis l’Europe annulés

Un nuage de cendres paralyse actuellement le ciel européen, comme le rapportent notamment LeMonde.fr et  Le Figaro.

«Vingt-cinq aéroports français fermés jusqu’à vendredi», titre Le Figaro.  Les cendres provoquées par l’éruption du volcan d’Eyjafjallajokull risquent de réduire la visibilité et d’endommager les réacteurs des avions (Le Point parle d’un danger majeur). Au moment de rédiger ces lignes, Air France avait annulé tous ses vols pour Paris et Air Canada venait d’émettre ce communiqué:

Air Canada annonce que le nuage de cendres qui s’étend au-dessus de l’Europe du Nord à cause de l’activité volcanique en Islande a entraîné la fermeture d’un certain nombre d’aéroports européens jusqu’à nouvel ordre. Les vols à destination et au départ des aéroports européens suivants desservis par Air Canada ont été annulés : Londres Heathrow, Paris-Charles-de-Gaulle et Francfort. Comme il se peut que d’autres aéroports soient touchés par les annulations et les retards de vols, Air Canada communiquera de plus amples renseignements à aircanada.com au fur et à mesure qu’ils seront disponibles. Lire la suite

De retour de Buenos Aires

Me voici de retour à la maison, sauve, mais pas tout à fait saine… Eh oui! J’ai attrapé un vilain virus qui me donne l’impression de recevoir régulièrement des coups de massue sur le crâne. Mon cerveau baigne dans un océan de mucus, les nausées m’empêchent de manger les alfajors rapportés d’Argentine et ma gorge, mon nez et mes oreilles semblent s’être lancé le défi de la plus grande zone de congestion.

Malgré tout, je ne regrette pas une seconde de m’être imposé ce sprint. J’ai passé quatre journées merveilleuses dans la capitale argentine, même si j’ai trouvé très difficile de ne pas parler espagnol (je vais y remédier, croyez-moi!). Pendant mon voyage éclair, j’ai «squatté» le loft qu’une copine avait loué à San Telmo. Je me suis tout de suite plu dans ce quartier, l’un des plus anciens de la ville.

11570_179603551038_611841038_3423300_7432954_n

San Telmo

Ayant atterri un dimanche, j’ai eu le temps d’avoir un bref aperçu de la Feria de San Telmo. Des percussionnistes et des danseurs ont pris d’assaut les rues fermées à la circulation et la Plaza Dorrago avait des allures de marché aux puces. Impossible de résister à l’envie d’entrer dans toutes les boutiques qui se trouvaient sur notre route… La créativité bouillonne à Buenos Aires!

8187901F65F5C187E5ED5B171DB13

Feria de San Telmo

B8CD1DD8EEB63CA94EDA1A9ED748A6

Pendant la Feria de San Telmo

FCADA758D65AE11ACAC415B75E9ED

Petite pause pendant la Feria de San Telmo...

J’ai aussi adoré Palermo. J’aurais aimé passer plus de temps à La Boca, même si tout le monde dit que c’est trop touristique (oui, mais je suis une touriste moi aussi après tout!), flâner du côté de Puerto Madero… J’y retournerai.

Depuis mon retour, je tente de rassembler mes idées (il faut d’abord que je les repêche sous le mucus… un exploit en soi! lol) pour rédiger ma série de billets pour EnTransit.ca, mon blogue sur MSN.ca. Jusqu’à maintenant, j’en ai publié cinq: Prendre l’avion à l’ère de la grippe A(H1N1) (avant mon départ), Bons baisers de Buenos Aires, Heureuse d’un printemps… argentin, À la recherche de Mafalda et Passion Tango. Au moins cinq autres sujets se battent pour sortir de ma tête. L’un d’eux, vous vous en doutez bien: le dulce de leche! Si je me suis régalée? Pas de doute là-dessus! Mais je vais peut-être attendre d’avoir retrouvé l’appétit avant d’écrire sur le sujet… ;-)

Ce voyage a été rendu possible grâce à la précieuse collaboration d’Air Canada.