Rose solitaire, rose solidaire

27283488

Geneviève en plein discours

«J’ai envie d’être plus personnelle. Je suis habituée à une écriture plus objective, mais cette fois-ci ça y est, je vais ouvrir mon coeur.»

Voilà ce qui m’a le plus marquée de l’allocution de Geneviève Borne hier soir, lors du lancement du numéro rose de Clin d’oeil. La nouvelle porte-parole du magazine faisait référence aux billets qu’elle va écrire chaque mois. Tout un changement de cap pour une fille qui détournait habilement toute question touchant sa vie privée de trop près il y a à peine quelques années!

27287762

Cocktail ou sorbet?

Magnifique, Geneviève a, comme toujours, charmé tout le monde. J’ai tourné une petite vidéo lors de l’événement qui se tenait chez Holt Renfrew. Car je n’aime pas que les voyages: siroter un cocktail ROSE et déguster un sorbet ROSE en bonne compagnie font aussi partie de mes hobbys favoris! lol

Bien entendu, je ne suis absolument pas objective quand il s’agit de parler de Clin d’oeil. J’occupe toujours le poste de rédactrice en chef reportages (par intérim – à temps partiel), même si je céderai bientôt ma place à une autre. Les filles que vous verrez dans le reportage, je les côtoie (du moins virtuellement, car je vais très rarement au bureau) et les adore. Je pense particulièrement à Claudia, qui abat une quantité de boulot hallucinante avec passion et souci du détail. Une coéquipière hors pair!

27284872

Joanie Pietracupa, responsable beauté et culture et Audrey Albicy, adjointe beauté

Impossible de ne pas glisser un mot sur Michèle Coulombe, directrice de la publication, que j’aime avant tout comme personne. C’est grâce à elle si Clin d’oeil consacre chaque année un numéro spécial au cancer du sein depuis quatre ans. La raison n’est pas particulièrement joyeuse: sa mère est décédée de cette maladie alors qu’elle était âgée de 16 ans. Elle en a parlé avec beaucoup d’émotion hier soir, mais j’étais trop occupée à prendre des photos (ratées pour la plupart) pour filmer… Je regrette aujourd’hui de ne pas tout avoir sur «pellicule» (pixels?). Vous l’entendrez tout de même dans mon reportage.

Et ce fameux numéro rose? Le shooting mettant en vedette 13 personnalités québécoises qui ont accepté de poser seins nus est à tomber par terre. Wow! Notez que l’équipe de Clin d’oeil a dû contacter une quarantaine de filles pour en arriver à ce nombre. Timides, les artistes québécoises? En fait, la plupart de celles qui ont décliné l’invitation l’ont fait à cause de conflits d’horaires, paraît-il… Et bien sûr, TOUS les reportages sont aussi EX-CEL-LENTS! ;-)

Allez, assez de blabla, place à la vidéo! Ah! Dernier détail: j’ai dû slalomer entre les cocos des caméramans et photographes pour filmer alors la caméra peut par moment causer de légers vertiges… lol J’ai par ailleurs choisi de laisser beaucoup de place à Geneviève, histoire que vous puissiez avoir un aperçu de son implication.

Toutes les photos de ce billet ont été prises avec mon cellulaire (et envoyée sur Twitter pendant la soirée).

P.S.: J’espère que mes collègues me pardonneront. Je devais rédiger un texte pour Clin d’oeil cet après-midi, mais j’ai fait l’école buissonnière pour monter cette vidéo… Que voulez-vous, ça me détend, tout ce qui n’est pas obligatoire!!!

MÀJ: Rendons à César ce qui est à César, les trois autres filles qui ont contacté les artistes qui ont posé pour notre shooting mode sont Marika Lapointe, Audrey Albici et Lolitta Dandoy. Marika aurait particulièrement mis la main à la pâte. Chapeau les filles!

Partir en solo: fuite ou quête personelle?

cd_34_213Pour chaque numéro de Clin d’oeil, je dois préparer un «pitch» de sujets que je présente à la directrice de la publication avec Claudia, rédactrice en chef reportages adjointe. Ce sujet-là n’a pas été facile à vendre. Mais tout le monde a beaucoup aimé le résultat! Il faut dire que Karine Charbonneau a fait un super-boulot.

 

Faut-il être descendante en ligne directe de Christophe Colomb ou souffrir de bougeotte chronique pour ranger notre vie dans une valise le temps d’aller voir ailleurs si nous y sommes? Parce que, entre avoir envie de partir et partir, il y a une étape (l’achat du billet!) que nous ne sommes pas toutes prêtes à franchir!

Quel est le déclic qui permet de passer à l’action?

Par ici pour lire le reportage en entier! :-)

Sur un sujet similaire: changer de vie

Nouveau billet sur le blogue de Clin d’oeil

image-2

— Aujourd’hui, je m’adresse à toi.
— Moi?
— Oui toi! La «twit» qui s’ignore!
— Hey! Ho! Tu commences bien mal avec tes insultes!
— Insultes? Au contraire! Être une «twit» aujourd’hui, c’est le top de la branchitude. Le ticket V.I.P. pour entrer dans la vie des gens riches et célèbres. La possibilité de voir des photos exclusives d’Ashton et Demi et même de rencontrer leurs voisins. De croiser des tas de gens intéressants des quatre coins de la planète et d’échanger des infos avec eux tout comme parler de la pluie et du beau temps.
— … (réprimant un bâillement)
— Grâce à Twitter, on sait tout avant tout le monde et on collectionne les sujets insolites qui peuvent relancer une conversation en un gazouilli (t’ai-je dit que «Twitter» veut dire «gazouiller»?). Tu sais ce qu’une «Twibe», toi?
— …
— Ben voilà. Pas pour rien que John Mayer s’est fait domper par Jennifer Aniston. Il aimait trop s’instruire! On apprend des tas de choses fas-ci-nan-tes dans ce monde parallèle!
— Et ça fait quoi de plus que Facebook, ce truc?Vous
Vous ne comprenez rien à Twitter? C’est parce que vous n’avez pas lu mon billet sur le blogue de Clin d’oeil! Vous connaissez? Vous aimez/détestez? Merci d’aller commenter là-bas!
Un petit teaser:
— Aujourd’hui, je m’adresse à toi.
— Moi?
— Oui toi! La «twit» qui s’ignore!
— Hey! Ho! Tu commences bien mal avec tes insultes!
— Insultes? Au contraire! Être une «twit» aujourd’hui, c’est le top de la branchitude. Le ticket V.I.P. pour entrer dans la vie des gens riches et célèbres. La possibilité de voir des photos exclusives d’Ashton et Demi et même de rencontrer leurs voisins. De croiser des tas de gens intéressants des quatre coins de la planète et d’échanger des infos avec eux tout comme parler de la pluie et du beau temps.
— … (réprimant un bâillement)
— Grâce à Twitter, on sait tout avant tout le monde et on collectionne les sujets insolites qui peuvent relancer une conversation en un gazouilli (t’ai-je dit que «Twitter» veut dire «gazouiller»?). Tu sais ce qu’une «Twibe», toi?
— …
— Ben voilà. Pas pour rien que John Mayer s’est fait domper par Jennifer Aniston. Il aimait trop s’instruire! On apprend des tas de choses fas-ci-nan-tes dans ce monde parallèle!
— Et ça fait quoi de plus que Facebook, ce truc?

Miss du monde

Je savais en débutant mes recherches que cinq petits feuillets seraient insuffisants pour faire le tour du sujet. Car moi, quand il est question de phénomènes de société, je plonge sans même prendre le temps de me pincer le nez. Et quand lesdits phénomènes touchent les spécificités culturelles, alors là, j’aurais le temps de me noyer dix fois avant de réaliser que je manque d’oxygène! Vous l’aurez compris (non, je ne veux pas mouriiir!), le sujet me passionne.

Alors voilà. Je crois bien que je tiens le sujet de mon prochain bouquin (non-fictif). Si les concours de Miss en disent long sur une culture, les critères de beauté méritent bien un livre entier, non (interdit de me piquer l’idée!)?

En attendant, voici l’article qui se trouve dans le numéro en cours de Clin d’oeil.

missmonde2missmonde2_0001

Ma chronique change de nom

Depuis le revamping de Clin d’oeil, ma chronique Première Classe s’appelle Évasion. Ne la cherchez toutefois pas dans les éditions de juin, de juillet et d’août puisque les numéros d’été comptent un nombre réduit de pages. Pas grave: attendez de voir ce que je vous réserve pour septembre… ;-)

Dans l’édition de mai, je glisse un mot sur le Flip Vidéo Mino HD, mini-caméra dont j’attendais impatiemment la sortie au Québec. J’aurai bientôt l’occasion de vous en reparler davantage puisque je devrais en recevoir une d’une journée à l’autre pour la tester. Je sens que je vais bien m’amuser (surtout en Italie, où je serai du 8 au 15 mai)! :-)

En attendant, voici à quoi ressemble ma chronique de mai…

evasion2

À noter que tout en bas, à droite, je mentionne un de mes blogues préféré! ;-)

Mon nouveau blogue

cd_bigLe tout nouveau site de Clin d’oeil sera lancé sous peu. Comme plusieurs filles de l’équipe, j’écrirai sur le blogue de la rédaction. Vous pouvez déjà lire mon premier billet ici! Pour accéder directement à mon blogue sur Espace Canoë, c’est là (mais l’interface est moins jolie;-).

J’ai eu quelques problèmes à insérer des liens et des photos, mais le tout devrait rentrer dans l’ordre sous peu. Merci de me laisser un petit mot là-bas si vous passez! Ça me ferait très plaisir! :-) 

P.S.: Ce n’est pas parce que je blogue ailleurs que je négligerai Taxi-Brousse… 

P.P.S.: J’adore le nouveau look du magazine. Je ne suis pas la seule on dirait puisque je l’aperçois dans toutes les vitrines des marchands de journaux!

5573195

Photo prise avec mon cellulaire devant Relay (métro Berri-UQAM)

Mon entrevue avec Bruno Blanchet

109_213Il en a fait du chemin, Bruno Blanchet, depuis son départ en 2004! Ce qui devait être une année sabbatique est devenu un mode de vie. Entrevue par courriel avec l’auteur de La frousse autour du monde.

MJ: Qu’aimes-tu le plus en voyage?

BRUNO: Le décalage horaire, les attentes interminables dans les gares, les déjeuners dans l’avion (omelette en caoutchouc et champignons mouillés), les chauffeurs de taxi qui m’arnaquent à chaque nouvel atterrissage, et j’adore me réveiller dans un lit plein de punaises… Ne me parlez surtout pas de couchers de soleil sur le Pacifique, du mont Everest, de mangroves ou d’oiseaux exotiques!

Mj: un rituel de voyageur?

BRUNO: Je donne trois petits coups sur la porte de l’avion, de l’autobus ou de la voiture avant un long déplacement, comme Patrick Roy avec ses poteaux! Et je croise les doigts à chaque atterrissage.

MJ: La première chose que tu fais en arrivant dans un pays?

BRUNO: Super question! À l’aéroport ou à la gare, je m’assois à l’écart et j’observe la joute pendant un moment. J’essaie de m’imprégner rapidement du rythme de l’endroit pour ne pas avoir l’air d’un «perdu». Puis je me lève et je marche en regardant droit devant, la tête haute, avec l’air détaché du gars qui apporte son sac de linge sale à la buanderie. À l’hôtel, j’allume le téléviseur. J’aime beaucoup découvrir la télé locale, d’abord parce que c’est mon métier, puis parce que c’est souvent hilarant! Si je trouve un supermarché, je cours voir le prix de denrées comme les bouteilles d’eau, les fruits ou la bière. Ainsi, lorsque je magasine, je sais à combien je peux négocier mes sandwiches ou mon jus de fruits frais. Il faut arrêter d’essayer de faire descendre les prix à un moment donné, et réaliser qu’on est en train de se prendre la tête pour des miettes, qui ne feront aucune différence dans notre budget, mais qui serviront peut-être à nourrir les trois enfants de la vendeuse.

MJ: Selon toi, où se trouve le meilleur endroit sur la planète pour…

… plonger: Il y en a tant, selon le budget et l’intérêt de l’amateur… Mais dernièrement, un ami anglais qui est plutôt à l’aise financièrement m’a décrit des plongées extraordinaires en Micronésie.

… manger: La Thaïlande… C’est épicé, frais et pas cher!

… décrocher: Trente mètres sous l’eau, n’importe où.

… se faire des amis: Partout!

… «frencher»: Madagascar (dans les deux sens du verbe!).

… faire la fête: À Addis-Abeba, en Éthiopie, au Tsigereda… C’est chaud!

… être malade: En Asie du Sud-Est, il y a une pharmacie tous les 10 mètres. C’est presque trop facile de se procurer des médicaments…

... se faire arnaquer: En Inde, c’est un sport.

… tomber amoureux: Impossible à dire… C’est quand on cherche le moins que ça arrive…

… se sentir chez soi: Au Québec! Y a des choses qui ne changeront jamais!

La suite de l’entrevue ici sur le site de Clin d’oeil

Billet publié peu après l’entrevue

Première classe

Ma première chronique dédiée au voyage dans Clin d’oeil est dans le numéro de mars! Au menu: des trouvailles, des gadgets, des news et des destinations susceptibles de plaire aux fashionistas. Vous l’aurez compris, ce n’est pas la backpacker en moi qui s’exprime dans cette page, mais bien celle qui apprivoise tranquillement les voyages plus luxueux.

premiereclasse1

Le Nouveau-Brunswick dans Clin d’oeil

Je n’ai pas chômé l’été dernier. Pendant notre Tour du Canada en 31 jours en famille pour Canoë, j’ai aussi réalisé des reportages pour les magazines FCD, Clin d’oeil et Espace Parents. Le premier a été publié dans le numéro d’octobre (Sur la route, p. 86 à 88 – J’ADORE la mise en page réalisée par Julie Tremblay! D’ailleurs, j’en profite pour souligner la signature visuelle du magazine entier), et le second, axé sur la région de Shédiac/Moncton, est dans le numéro de novembre de Clin d’oeil (p. 167-168), que je viens tout juste de recevoir. Facile à repérer en kiosque: c’est le top-modèle Gabriel Aubry qui est en couverture. Numéro dans lequel j’ai aussi repris temporairement mes anciennes fonctions de rédactrice en chef reportages. 

 

Ceux qui me connaissent bien reconnaîtront certains sujets qui me tiennent à coeur, notamment Québec pluriel et Déracinés, signés Sylvie Michelon, et, sur une note plus légère, 10 commandements raisonnables pour devenir un bon Québécois pure laine selon l’humoriste Michel Mpambara. J’ai, de mon côté, rédigé un texte intitulé Tout nouveau, tout beau (p. 76 à 84), collage de capsules tendance sur des sujets variés. Les lecteurs assidus de Taxi-brousse repéreront probablement plusieurs sujets survolés ici au cours des derniers mois… ;-) (Il faut quand même que je précise que le qualificatif «toujours ouvert à la nouveauté» accolé à Saint-Félicien, dans la capsule sur La Chouape, a été mystérieusement ajouté par l’équipe de correction… lol)

 

J’en profite pour annoncer un scoop: dans le numéro de décembre, un article sur les blogueuses québécoises à surveiller sera publié. Qui seront les heureuses élues (elles sont déjà au courant)? Suspense! Mention spéciale à Isabelle Ménard, qui a été évincée à la dernière minute puisqu’elle faisait partie du numéro précédent (chose que l’auteure de ces lignes ne savait pas au moment de rédiger l’article). Dommage, ses réponses étaient tordantes!

 

P.S.: Le reportage d’Espace Parents devrait être publié le printemps prochain. Tiens, ça me rappelle qu’il va falloir que je l’écrive celui-là!

 

AJOUT 23 octobre: Mon texte sur le Nouveau-Brunswick est maintenant en ligne!