En une de MSN aujourd’hui

Mon reportage sur le Disney Dream est en ligne sur MSN.ca! J’ai aussi publié quelques billets liés à la croisière au cours des derniers jours:

Le baptême du Disney Dream

Bienvenue sur l’île privée de Disney aux Bahamas

Castaway Cay en cinq questions

Carte postales vidéo de Castaway Cay

Je publierai au moins deux autres articles sur Disney (parcs et hôtels) la semaine prochaine. En attendant, vous pouvez parcourir mes archives sur le sujet publiés sur EnTransit.ca.


Dans les coulisses de mon tournage à Disney

Ce n’est pas par hasard que j’ai choisi de devenir journaliste. La curiosité, chez moi, n’est pas un vilain défaut: c’est carrément un mode de vie! Je ne peux m’empêcher d’écouter les conversations dans les cafés, de regarder quand on me dit de fermer les yeux, de gratter le vernis pour voir ce qu’il y a en-dessous.  Si, dans les Jeannettes où j’ai évolué, enfant, on nous avait affublées de totems, le mien aurait sans aucun doute été «Fouine ébahie». Car je n’ai pas que la curiosité: j’ai aussi été piquée par l’antithèse de la mouche tsé-tsé, celle qui fait écarquiller constamment les yeux, plisser le front et éclore des qualificatifs dignes d’un commentateur de patinage artistique aux jeux olympiques. Je vous laisse donc imaginer à quoi pouvait ressembler «Fouine ébahie» lâchée lousse dans les coulisses de Disney…

La suite sur le Blogue des NerdZ (Ztélé)!

De retour de Disney

Ma fille et moi devant le château de Cendrillon (Photo: Caroline Gagnon)

Si on m’avait dit lors de mon premier voyage de presse à Disney que je retournerais voir Mickey à trois reprises au cours des années suivantes, j’aurais éclaté de rire. Mon papier était tout sauf élogieux! Je me souviens avoir eu du mal à apprécier la représentante qui m’a chaperonné une partie du voyage tellement elle était «heureuse d’être contente de sourire», genre. Je ne voyais alors en Disney que le royaume du faux, moi qui a pourtant carburé aux contes de fée «disneyiens» toute mon enfance.

À ma grande surprise, j’ai été réinvitée. Peu à peu, mon cynisme s’est évaporé. J’ai commencé à m’amuser vraiment. À m’éclater dans les manèges (vive la «crithérapie» à la sauce Areosmith! lol). À m’attarder aux détails. À rêver, aussi… Car outre le côté mercantile des parcs Disney, il faut bien admettre que rien est laissé au hasard. La magie a beau être fabriquée de toute pièce: elle est drôlement efficace. Lire la suite

Paparazzo d’un jour

Bien que j’écrive principalement sur des sujets touchant la société, le choc des cultures, les voyages et le lifestyle, j’ai pris un plaisir fou à jouer les paparazzi à Disney en février dernier, à l’occasion du lancement de l’attraction The American Idol Experience. Le résultat est dans le magazine Star inc, en kiosque en ce moment!

starinc

P.S.: Même si en italien, «paparazzo» est le singulier de «paparazzi», en français, Antidote me dit que «paparazzi» s’utilise aussi au singulier…

Sur le tapis bleu

disneymjdress1

Ready pour le tapis bleu!

Le point culminant de mon voyage éclair à Disney a sans l’ombre d’un doute été le lancement de l’attraction The American Idol Experience. Je me suis retrouvée parmi les équipes de télévision et de radio pendant le «tapis rouge» (en réalité bleu), alors que je devais rester sagement avec les médias de la presse écrite. J’ai donc vu défiler tous les chanteurs des différentes éditions d’American Idol à quelques centimètres de moi. Le hic? Je n’en connaissais aucun… Heureusement, les relationnistes de Disney avaient pensé à tout et remis une feuille avec les photos et des informations sur chacune des «idoles» présentes.

Un spectacle a ensuite été présenté afin d’offrir aux journalistes et aux invités un aperçu de ce que pourront voir les visiteurs de Disney. Ryan Seacrest et Paula Abdul ont adressé quelques mots à la foule. Cinq participants ont poussé la chansonnette. Comme dans l’émission, trois juges ont commenté leurs performances. Nous avons voté à l’aide des touches incrustées dans le bras des fauteuils. Le gagnant, Mark, a reçu le «dream ticket», lui permettant de participer aux auditions de l’émission de télé.

Le clou? La prestation de David Cook, gagnant de la dernière édition. Je ne l’avais jamais entendu chanter. Quelle voix! Quel charisme! J’ai alors compris pourquoi Jennifer, une journaliste de CitytV avec qui j’ai passé la soirée, voulait à tout prix se faire tirer le portrait avec lui. Je ne me suis pas gênée pour faire de même quand je l’ai croisé par hasard à l’after party!

David a aussi chanté un duo avec Carrie Underwood (honnêtement, je ne comprends toujours pas l’engouement. Elle est magnifique, mais tellement fade!). Cette dernière a également interprété l’un de ses succès.

Avant l’annonce du gagnant de la soirée, tous les vainqueurs des différentes éditions d’American Idol sont montés sur scène pour recevoir un trophée. Impressionnant de les voir tous défiler ainsi, surtout que Kelly Clarkson est arrivée à la dernière minute et a repris l’avion sitôt le spectacle terminé.

La soirée s’est terminée par un buffet dans les rues de Hollywood Studios (autrefois appelé MGM). Le parc est resté ouvert pour nous jusqu’à 22h30. Vous dire le plaisir de faire Rock n’roller coaster et The Twilight Zone Tower of Terror à satiété, sans attente ni même avoir besoin de présenter un billet! Wow. Gaëlle et moi nous sommes même retrouvées seules dans l’ascenseur de la Tower of Terror! Les employés semblaient s’amuser ferme à nous faire peur à tour de rôle. C’est vraiment le moment de ma vie où je me suis sentie le plus «V.I.P.» en tout cas.

Quelques photos pour vous donner un aperçu de ma soirée.

disneydingotapis

Pluto s'est joint aux fans en attendant l'arrivée des stars, pour le plus grand plaisir de ces derniers

disneymjcarpet

J'ai beaucoup ri en voyant cette photo. Je n'avais même pas remarqué que j'avais pris la pose à côté de l'équipe de US Weekly! Hi! Hi!

disneymjrene

Avec René D'Entremont, relationniste de Disney que j'adore!

disneycarpet2

David Cook en entrevue

disneydavidcookdisneycarrie1

Taylor Hicks, gagnant de l'édition 2006 (oui, mignon, mais il ne m'est pas apparu particulièrement sympathique)

Taylor Hicks, gagnant de l'édition 2006 (oui, mignon, mais il ne m'est pas apparu particulièrement sympathique)

anouk

Anouk Meunier de TQS, peu avant d'entrer en ondes

justinfans

Justin Guarini et ses fans en délire!

paula

Paula Abdul

davidonstage

Ryan Seacrest présente David Cook.

idolprix

Toutes les «idols»

disneyaerosmith1

Rock n' roller coaster

aerosmithgroup

Derrière: Gaëlle de Familles d'aujourd'hui et Steve de Toronto Sun. Devant: Jennifer de Citytv et moi. Photo prise avant notre cinquième tour de Rock n' roller coaster...

mjdavidcook

With David Cook (prise 1)

disneymjdavid1

With David Cook (prise 2)

withdacooks

With David Cook (prise 3)

mjstevegaelle

Champagne! (On a squatté le party privé des «Idols», lol)

À lire également:

De retour de Disney

The American Idol Experience

The American Idol Experience

Quelques heures avant la soirée tapis rouge, j’ai eu l’occasion de visiter les coulisses de la nouvelle attraction de Disney World, The American Idol Experience. Bien que je ne sois pas une fan de l’émission (j’ai dû regarder environ trois épisodes au total), j’ai été très impressionnée par le souci du détail. Eva Avila aussi, d’ailleurs. La gagnante de Canadian Idol dit que le processus est très fidèle à ce qui se passe dans la «vraie vie».

Je ne raconterai pas ici le fonctionnement de l’aventure puisque je le ferai pour mes articles, mais disons en résumé que n’importe qui peut passer la première audition et courir la chance de participer au spectacle, à la fin de la journée. Tout est vraiment mis en place pour nous faire sentir comme dans l’émission. Plus d’info ici.

Voici à quoi ça ressemble…

coulissesidol2ai21ai31ai41ai6ai5ai71ai11ai8aistevedisneymjchante

De retour de Disney

Je reviens de mon troisième voyage de presse à Disney World. J’ai fait le premier en 2004, à l’occasion du lancement d’une attraction consacrée à Lilo and Stich. Le papier que j’en avais tiré à l’époque était beaucoup plus critique que dithyrambique… J’avais tiqué sur le «merveilleux monde du faux» et particulièrement sur l’attitude de la représentante mandatée pour nous accompagner, qui ne cessait de nous rappeler à quel point l’endroit était magique et fantastique toutes les cinq minutes…

Je ne dois pas être la seule à avoir été agacée parce que nous avons eu beaucoup plus de temps libre lors de deux voyages suivants. Exit, la babysitter qui nous accompagne partout, tout le temps.

Lors de mon second voyage, ma soeur et ma fille m’ont accompagnée. Trésor, alors âgée de 11 mois, a fait ses premiers pas à Epcot… Notre séjour s’est terminé par une visite à l’hôpital d’Orlando à cause d’un virus attrapé par cette dernière, puis transmis à sa maman, qui s’est retrouvée dans un état de déshydratation avancé en quelques heures. Nous sommes finalement restées 24 h de plus que prévu au pays de Mickey. 

Ce troisième voyage s’est déroulé sans anicroche. Bien sûr, Disney reste le royaume du toc. Mais bon, ça, on le sait. Quand on arrive à passer par-dessus cette réalité, on peut vraiment s’éclater, même à mon âge «vénérable» (lol). Et pour m’éclater, je me suis éclatée à fond!

Détail qui fait toute la différence: les journalistes sont munis d’une «fast pass» spéciale qui nous permet d’accéder à toutes les attractions sans attendre. C’est évidemment génial, mais en même temps, ça mine un peu notre objectivité. Comment rapporter fidèlement des faits quand on gomme une partie de la réalité? Cela dit, je suis bien consciente de ma chance!

Je vous raconterai la soirée tapis rouge dans un prochain billet (SO NICE!!!), mais pour le moment, quelques photos qui résument bien le périple.

mjdisney2

Première soirée à Disney. Desserts time!!!

mjstevemickeyminnie

Avec Minnie, Steve Tilley du Toronto Sun et Mickey

breakfast-pizza

Un petit «breakfast pizza»?

disneyeverest11

Expedition Everest à Animal Kingdom (avec Steve Tilley du Toronto Sun)

mjchateau

Un grand classique: la photo devant le château de Magic Kingdom

mjaerosmith

Rock n'roller coaster reste mon attraction favorite!

disneyevaavila

Entrevue avec Eva Avila (De gauche à droite: Gaelle Trebaol, moi, Eva et Nathalie Slight)

disneydowntown

Voici à quoi ressemble un groupe de journalistes après trois jours de «travail intense» (Gaelle Trebaol de Familles d'aujourd'hui, Nathalie Slight de La Semaine, Anouk Meunier et Robert St-Onge du Retour de Benoit Gagnon à TQS et moi)

À chacun ses fantômes!

Mois des fantômes à Keelung, Taïwan

Pendant que nous commençons à peine à imaginer nos prochains déguisements d’Halloween, les Chinois font des offrandes aux fantômes et les Mexicains pensent tranquillement au festin qu’ils iront déguster sur les tombes de leurs ancêtres les 1er et 2 novembre. Une petite visite chez Dracula avec ça?

Si, en Amérique du Nord, l’Halloween est surtout l’occasion de décorer des citrouilles et de savourer des friandises, ailleurs dans le monde, les traditions entourant la mort sont souvent chargées de sens. Pour l’œil occidental, quelques-unes peuvent d’ailleurs surprendre. Quiconque débarque à Taïwan pour la première fois pendant le septième mois lunaire, dont les dates varient selon les années, s’étonnera par exemple de voir des hommes d’affaires, cellulaire à la main, aller faire des offrandes à Bouddha. Le long des rues, des familles préparent des tables de victuailles, mettent le feu dans de gros récipients et allument des bâtons d’encens. Pourquoi toute cette mise en scène? Mais parce que c’est le mois des Fantômes, pardi! Et qu’on ne badine pas avec l’au-delà… La suite sur Canoë!

À lire aussi: des tas de faits sur l’Halloween d’un point de vue touristique.

Ajout: Évidemment, maintenant que l’article est terminé et remis, je n’arrête pas de tomber sur des trucs cool qui auraient pu faire partie de mes clins d’oeil de la fin, comme ce défilé de zombies en Alabama!