Premier voyage mère-fille: le bilan

5069_101146106038_611841038_2510860_6434615_n

Il y aurait tant de choses à dire… Je vous balance quelques flashs, en vrac.

1- L’idée du sac à dos plutôt qu’une valise était excellente. En fait, le plus chiant à transporter n’était pas mon gros sac, mais bien le petit contenant mon ordinateur. Les bretelles me lacéraient les épaules. Un conseil si vous prenez le TGV et êtes aussi chargé que moi: demandez des places en bas (ça m’a coûté 8 euros de plus pour que ma fille ait la sienne au retour). Lors du trajet Paris-Lyon, j’ai dû acheter le ticket une fois à l’intérieur. Résultat: nous avons passé tout le voyage en haut, au bar… Pour le retour par contre, j’avais prévu le coup! ;-)

Autre détail: la poussette. Les modèles «cannes» sont peut-être plus pratiques pour le transport en commun (métro, TGV, avion), mais pour les longues balade, rien ne vaut la Bugaboo! Je n’ai pas regretté une seconde de l’avoir apportée.

2. Les Français, tant les Parisiens qu’en région, ont été absolument charmants avec nous. Malgré toutes mes craintes, j’ai très rarement senti de regards désapprobateurs. Au contraire, je ne me suis jamais fait proposer autant d’aide. Dans le métro, alors que Super-Paul me donnait un coup de main, il est même arrivé qu’un homme se jette littéralement sur la poussette pour me prêter main forte. Les chauffeurs de taxi ont aussi été très prévenants et même d’agréable compagnie! Je n’ai jamais senti que ma fille «dérangeait», comme cela m’est parfois arrivé au Québec. Bref, un gros merci chers «cousins», votre courtoisie, vos sourires et votre gentillesse avec ma fille m’ont presque fait oublier tous les clichés à votre sujet! ;-)

manegeVillette1manege3- Paris possède à la fois le meilleur et le pire pour les enfants. Le meilleur: des parcs avec des structures de jeux adaptés aux différents groupes d’âge. Des carrousels un peu partout dans la ville, qui accrochent à tout coup des sourires dans le visage des tout-petits. Des parcs comme celui de la Villette, où les activités ne manquent pas.

Le pire: le métro. Non seulement il y a très peu d’ascenseurs et pas toujours d’escaliers roulants, mais en plus, certaines sorties ont des portes si étroites qu’il faut soulever la poussette pour arriver à la faire passer!

4- Les possibilités sont infinies dans la ville Lumière. Aux jardins du Luxembourg, ma fille a adoré regarder voguer les petits bateaux et se délier les jambes. Nous avons mangé des tas de macarons (Pierre Hermé, Lenôtre, et dans un kiosque itinérant lors de la Fête de la Musique). Monter dans la tour Eiffel n’était peut-être pas l’idée du siècle, mais nous y serons allées.  Je n’ai pas eu le temps d’aller au Jardin des Tuileries, mais je me promets de le faire la prochaine fois puisqu’on y trouve manèges et poneys. Le parc Astérix et Disneyland seront aussi probablement au programme. Et quand elle sera un peu plus grande, nous irons voir Versailles. Elle m’y a accompagnée, alors que j’étais enceinte de six luxbateauluxcourtmois…

Prendre le temps de flâner à Paris reste un must. Un tuyau, si vous passez par là: Paul m’a dit qu’il y a un parc pour enfants vraiment bien derrière Notre-Dame-de-Paris. J’aime le fait qu’après avoir visité une attraction «pour les grands», on puisse ensuite (ou avant, selon l’horaire de la sieste!) satisfaire les petits.

5- Le vol avec Corsair. C’était la première fois que je voyageais avec cette compagnie aérienne (d’ailleurs, merci à tous mes contacts Twitter qui m’ont donné leur avis à propos de ce transporteur!). À bord, ils sont absolument fantastiques avec les enfants, leur apportant leurs repas avant les autres passagers (servis dans de jolies boîtes à colorier) et leur offrant des cahiers et des crayons. MAIS, et je ne sais pas s’il en est ainsi pour tous leurs vols, tant à l’aller qu’au retour, il nous a fallu récupérer la poussette au carrousel des bagages. Ont-ils pensé aux parents qui voyagent seuls avec de jeunes enfants? Quand on peut les porter, ça passe encore. Mais quand ils courent partout, c’est l’enfer. À l’aller, j’ai compati avec une mère qui était seule avec ses trois petits, dont le dernier était âgé de trois ans. Ouf.

6. Si je le referais? Oui, sans hésiter. Bien qu’à deux ans et huit mois ma fille aiment encore s’amuser à «Attrape-moi Maman!» et à cache-cache un peu partout (je lui avais préparé une étiquette avec son nom, mes coordonnées et deux numéros d’amis et de parents habitant à Paris et à Morancé au cas où) et que gérer poussette et bagages demande énormément d’énergie, j’ai l’impression que ce voyage nous a rapprochées. Nous avons eu énormément de plaisir à sauter sur le lit de l’hôtel, à découvrir Paris ensemble et à bavarder comme deux vieilles copines en dégustant nos macarons. Notre escapade à Morancé a aussi été meveilleuse (deux fois deux heures de TGV en trois jours? Pas de problème!).

parcparisdecoteparcs pieds

Et puis, je suis nulle avec le quotidien. Je ne suis pas de ces mères-G.O. qui prennent plaisir à organiser mille activités pour leurs enfants tous les jours. Après quinze minutes à surveiller ma fille au parc (précisons ici que nos structures de jeux sont souvent pour les cinq ans et plus, alors comme il n’y a rien d’autres, on doit grimper derrière avec les petits pour leur permettre de s’éclater), je deviens dingue. En voyage par contre, mon désir de découverte et mon bonheur sont contagieux. C’est sur la route – même quand c’est le bordel, que je n’en peux plus et que je grogne d’impatience – que je me sens le mieux. À ma place. En mode «éveil». Bien.

parismayapopcorn1Transmettre ma passion à ma puce m’apporte certainement autant qu’à elle. Pour toutes ces raisons, je souhaite bourlinguer le plus souvent en sa compagnie, même quand Chéri ne pourra pas être de la partie.

Précisons par ailleurs que j’ai la chance de connaître des gens en France. Je ne serais probablement pas allée au parc de la Villette sans Karine et Paul, à cause du métro. Marie-Pier et Yannick, amis québécois de passage à Paris en même temps que moi, m’ont aussi aidée à me repérer dans la ville (et à convaincre Trésor de retourner dans sa poussette après la visite des Jardins du Luxembourg)! Un petit coucou rapide à Judith et son amie Marie-Hélène dans le Marais et hop! à Morancé. Là-bas, la famille nous attendait, ce qui facilitait les choses. Merci à tous!

mjmpier1mjjudithmhcecileolifamillechevre

Donc, pour un premier voyage mère-fille, c’était parfait. Maintenant que je sais qu’on peut se débrouiller, on est prêtes à conquérir le monde!

P.S.: Je fais exception pour la photo de nous devant le train à Paris que vous pouvez voir tout en haut de ce billet… J’essaie de montrer le moins souvent le visage de ma fille sur ce blogue, mais j’aime trop ce cliché pour le cacher!

P.P.S.: Il me reste quelques mini-topos à monter (notamment sur les macarons et sur la campagne française). J’espère que je ne mettrai pas autant de temps à plonger que pour New York et l’Italie (toujours sur ma «to do list»)!

About these ads

11 réflexions sur “Premier voyage mère-fille: le bilan

  1. Wow Marie-Julie, tu me donnes le goût de voyager avec les enfants c’est fou! J’ai moi-même vécu un voyage merveilleux avec mon fils à Londres, mais te lire me donne le goût d’oser faire un voyage seule avec mes 2 enfants, ce que j’appréhendais tant… Te lire me donne envie d’affronter mes craintes pour aller vivre de magnifiques expériences avec mes deux trésors!

    Merci de nous faire voyager grâce à tes écrits mais aussi de nous permette d’envisager les voyages familiaux d’une façon différente, allumée, créative et ma foi contagieusement emballante!

  2. je viens d’arriver ,depuis LA, en France avec mon fils de 3 1/2 et d’accord avec toi pour le sac a dos. C’est vrai que Paris n’aime pas les poussettes!

  3. Normal que les français aient été si sympas avec votre fille, elle est trop chou! Comment pourrait-on ne pas craquer !
    Heureux que l’image des maudits français s’améliore un peu et avec Paris, le pari n’était pas gagné d’avance… Prochain voyage chez nous dans le Sud ! :)

  4. @anne marie dupras: Mission accomplie, donc! Et mille mercis pour ton commentaire. Si je peux contaminer le plus de gens possible au virus du voyage, je suis comblée!

    @C.: Par contre, quand on a envie de faire de longues balades, mieux vaut tout de même avoir une bonne poussette à mon avis! Et vive les sacs à dos! :-)

    @LudoMC: Où exactement dans le Sud? Je me promets de rester plus longtemps en France la prochaine fois et de découvrir de nouveaux coins! P.S.: Et merci! Je transmets le compliment à ma fille! ;-)

  5. Wow! C’est vrai que c’est inspirant! Je dirais même que tu paves la voie pour bien des mamans qui ne sont pas certaines d’avoir le guts de partir (seules ou non) avec la progéniture.

    C’est vrai que le métro de Paris est loin d’être "poussette-friendly" (et même les obèses, à la limite, je me demande comment ils font!), alors de savoir que les Parisiens sont empressés d’aider les mères en détresse est très rassurant.

    Pis le monde est petit! Yannick a été moniteur à un camp où j’allais, adolescente…! S’il n’a pas changé, tu dois avoir eu bien du plaisir à le côtoyer.

    Un beau bilan, de belles photos, merci de partager ton expérience!

  6. Ping : Premier voyage mère-fille: le bilan « Taxi-brousse

  7. Bonjour Marie-Julie, j’ai adoré ta chronique mère-fille d’ailleurs je me prépare moi-même à effectuer un voyage avec mon père du côté de Marrakesh et Agadir pour qu’il puisse retrouver un petit peu de son enfance car depuis la guerre d’indépendance d’Algérie ça n’as pas été évident pour les français de retourner là-bas avec tout les problèmes qu’on y connait malheureusement pour ce pays magnifique c’est donc pourquoi nous avons décidé d’aller du côté du Maroc qui est une destination beaucoup plus "safe" si tu me permets l’angliscisme. Dans un tout autre ordre d’idée, je regardais tes liens voyager cheap et j’ai vu que tu avais oublié un incontournable en fait, Clic Voyages. Il vienne d’arriver avec des prix moins cher encore que les Voyages à rabais de ce monde car il redonne un 5% de remise en argent. Je me suis dit que ca pourrait être pratique pour nous les gens qui consultons assidument ton blog. Je te laisse le lien http://www.clicvoyages.ca, c’est une simple suggestion. Bonne chance encore et continue à nous faire rêver.
    Sarto

  8. Un beau bilan qui inspire… J’adore cette conjugaison d’aventure mère-fille qui lie la vie (et Paris ;))… Moi aussi je pense à New-York depuis plusieurs semaines… Mais je commencerai par Mtl en aout! :)

  9. @Violaine: Effectivement, le monde est vraiment petit! Et merci pour ton commentaire! Bien hâte de lire à mon tour tes aventures en poussette à Paris ou ailleurs… ;-)

    @Sarto: Allô! Wow! Quel voyage vous avez dû faire! J’irai jeter un coup d’oeil au lien… Merci!

    @Etolane: Y a-t-il des ascenseurs dans le métro de New York? Moi, la Grosse Pomme, j’aime bien la croquer seule ou avec des copines, histoire de pouvoir faire un max de shopping… lol Bien hâte de te voir avec ton rayon de soleil en août! :-)

  10. Ping : Voyager avec des enfants en cinq points | Taxi-brousse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s